Tunisie: Coronavirus - Dispositifs de contrôle à distance de la température des passagers installés à l'aéroport Tunis Carthage

Particules de coronavirus MERS sur des cellules épithéliales de chameau.
25 Janvier 2020

Deux dispositifs de contrôle à distance de la température des passagers installés à l'aéroport Tunis Carthage permettront d'identifier les personnes en provenance de la Chine suspectes d'avoir contracté le coronavirus, a indiqué, samedi, le directeur des soins de santé de base au ministère de la Santé, Chokri Hammouda.

Dans une déclaration Chokri Hammouda a indiqué que les voyageurs suspectés de porter le virus seront soumis à des analyses et tests médicaux, soulignant que les autres aéroports du pays seront dotés de dispositifs similaires.

Les résultats des analyses effectuées sur les personnes suspectes seront transférés ensuite à l'hôpital Charles Nicole. » Les personnes dont l'infection serait confirmée, seront soumises aux traitements nécessaires « , a-t-il fait savoir, soulignant que les symptômes de cette maladie sont principalement la fièvre et la toux.

Selon le responsable, les équipes médicales aux aéroports ainsi que les responsables de l'aviation civile ont été informés des listes des personnes venant de la Chine de manière à leur permettre de prendre les mesures préventives nécessaires. » Le ministère de la santé prendra d'autres mesures préventives d'ici quelques jours « , a-t-il tenu à souligner.

Le ministère de la santé compte, en effet, distribuer à partir de la semaine prochaine des dépliants de sensibilisation à cette maladie.

La ministre de la santé par intérim Sonia Bechikh a présidé, samedi , la quatrième réunion en une semaine de la commission permanente des maladies nouvelles et émergentes pour le suivi de la propagation du coronavirus en présence de Yves Souteyrand, Représentant de l'OMS en Tunisie et des représentants des différents ministères.

Lors de cette réunion, qui s'est tenue à la suite d'une visite de terrain du ministre à l'aéroport de Tunis-Carthage, les participants ont étudié les différentes composantes du plan national de lutte contre la propagation de ce virus en coordination avec l'ensemble des intervenants, sur la base des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.

Rappelons que 41 personnes sont décédées des suites de ce virus découvert récemment en Chine.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.