Algérie: L'amendement de la Constitution, est le socle d'une nouvelle vie politique dans le pays

Ouargla — L'amendement prévu de la Constitution "constitue le socle sur lequel repose le processus de la nouvelle vie politique du pays", a affirmé samedi à Ouargla le président par intérim du parti El-Karama, Mohamed Daoui.

"La révision prévue de la Constitution prônée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, constitue le socle sur lequel repose le processus d'une nouvelle vie politique dans le pays", a souligné M. Daoui lors d'une conférence de presse animée à la maison de la presse Abdelhamid Nedjah d'Ouargla, en présence de représentants de la presse locale.

Le président par intérim du parti El-Karama s'est, dans ce cadre, félicité du contenu de la dernière conférence de presse du Président de la République, qui avait abordé une série de questions nationales, dont l'ancrage d'une nouvelle vision pour la promotion de l'économie nationale, les start-up et l'investissement en général.

S'agissant des assemblées élues locales et nationales, le président par intérim du parti El-Karama a estimé que ces dernières "sont incapables d'assumer leurs missions en direction du peule", précisant qu'elles doivent être "dissoutes et élire des assemblées représentant véritablement la volonté du peuple algérien".

Le parti El-Karama, a-t-il indiqué par ailleurs, "valorise l'initiative portant élaboration d'une loi visant à atténuer les accidents de la route qui endeuillent des familles, notamment dans les régions du Sud".

Concernant le volet d'emploi, le président par intérim du parti El-Karama a appelé à prendre en charge le dossier qui, a-t-il estimé, connaît "des violations flagrantes" ce qui requiert, a-t-il dit, "l'intervention des hautes instances du pays pour répondre aux attentes des citoyens qui fondent de larges espoirs sur la nouvelle République.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.