Algérie: Le mouvement El Islah est prêt à participer aux ateliers des grandes réformes

Oran — Le président du mouvement "El Islah", Filali Ghouini a fait part, samedi à Oran, de la volonté de son mouvement de participer aux grands ateliers de réforme et à leur tête la réforme constitutionnelle.

M.Ghouini a affirmé, lors de la réunion du conseil de coordination régional ouest de son parti, que son mouvement est prêt à participer "avec efficacité et responsabilité aux différents ateliers des grandes réformes et à leur tête la réforme de la constitution, afin que la prochaine constitution soit la constitution de l'Algérie et pour tous les algériens".

Concernant le projet de loi criminalisant les aspects de racisme et de haine, il a souligné que "le discours en Algérie doit évoluer, cultiver l'espoir chez les Algériens, traiter la réalité avec objectivité et susciter l'ambition chez les jeunes cadres algériens", insistant, à ce propos, sur la nécessité de recadrer les espaces des réseaux sociaux dont certaines pages se sont transformées en attaques contre les valeurs et les symboles de la nation, de l'identité algérienne et autres".

Par ailleurs, il a fait savoir que le mouvement "El Islah" valorise les décisions d'apaisement général et les consultations politiques d'aller vers le dialogue avec les différents acteurs de la scène politique nationale.

Filali Ghouini a éxhorté les présidents des bureaux de wilaya de son mouvement à coordonner avec les autres acteurs du pays et les composantes de la sphère politique local pour l'ouverture de discussions et de consultations et faire part des idées qui peuvent être présentées comme propositions, une fois que la première mouture de la réforme de la constitution est prête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.