Algérie: Tébessa - Recrutement de Trois Gardiens pour sécuriser la Nouvelle Mosaïque découverte à Négrine

Tebessa — Trois (3) agents de sécurité ont été recrutés pour protéger le site de la nouvelle mosaïque découverte dans la région de "Tifache" relevant de la commune de Négrine (165 km au sud de Tébessa), a indiqué samedi le directeur local de l'Office National de Gestion et d'Exploitation des Biens Culturels Protégés (OGEBC), Lotfi Azzedine.

"Le recrutement de ces 3 agents de sécurité, sous instruction du directeur général de l'OGEBC, vise à sécuriser le périmètre de cette nouvelle découverte archéologique contre toutes éventuelles tentative de vandalisme ou de trafic", a expliqué le même responsable à l'APS.

Pour rappel, un citoyen avait découvert mardi dernier cette mosaïque dans sa propre ferme lors des travaux de creusement, où il a informé les autorités locales afin de prendre les mesures nécessaires.

Le même chercheur a ajouté que les travaux de restauration de cette découverte archéologique seront lancés "dans les plus brefs délais" par des experts du Centre National de Recherche Archéologique (CNRA) afin de préserver ce chef-d'œuvre qui remonte -selon les premières estimations- au 4éme ou 5éme siècle après J.C et représente le toit du caldarium (la salle chaude) d'un thermes romain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.