Algérie: AFN - Appel à "mettre un terme aux intermédiaires dans l'exploitation des terres agricoles"

Setif — Le président de l'Alliance des Forces nationales (AFN), Nacir Anane, a appelé samedi dans la commune de Salah Bey (wilaya de Sétif) à "mettre un terme aux intermédiaires, propriétaires de biens et de licences d'exploitation de terres agricoles et d'investissements agricoles, qui procèdent à leur location".

Lors d'une conférence de presse tenue au siège de son parti dans la commune de Salah Bey, en présence de militants et de sympathisants de sa jeune formation politique, M. Anane a évoqué les vastes superficies agricoles de la région du Sud de Sétif, s'élevant à plus de 31.000 ha mais qui demeurent "inexploitées", suggérant que celles-ci soient accordées en exploitation à des jeunes sans emploi.

Dans un autre registre, le chef de l'Alliance des forces nationales a salué les efforts du président Abdelmadjid Tebboune en vue de renforcer et soutenir le secteur de communication.

M.Anane a souligné, dans ce contexte, que son parti "soutient les efforts du président de la République pour développer et renforcer le secteur des médias", qu'il a qualifié de "miroir des peuples, révélateur de la vérité et solide pilier sur lequel repose la construction d'un Etat de droit".

A cet effet, le président de l'Alliance des forces nationales a loué la récente rencontre ayant réuni le président de la République avec des représentants des médias publics et privés, relevant "les nombreux effets positifs que les citoyens peuvent tirer de l'indépendance des médias, dans un cadre juridique garantissant les droits de tous et contribuant à jeter les fondements de la démocratie tant convoitée".

Parmi les objectifs de sa formation politique, M. Anane a affirmé que l'AFN "milite pour valoriser le militantisme politique pour en faire l'un des plus importants critères préalables à une adhésion partisane loin de toute forme d'exclusion politique".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.