Togo: Le pays a besoin d'une opposition forte

26 Janvier 2020

Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, était l'invité dimanche de la chaîne de télévision New World TV.

A quelques semaines de l'élection présidentielle, ce proche de Faure Gnassingbé a dressé un bilan globalement positif de l'action menée ces 5 dernières années.

Il a évoqué les réformes politiques, les avancées sociales, l'amélioration de la situation économique. Mais il n'a pas caché que des progrès restaient à faire dans de nombreux domaines.

Interrogé sur les divisions au sein de l'opposition, Gilbert Bawara, a indiqué que cette situation n'était pas le fait du pouvoir. Il a reconnu qu'une opposition forte était nécessaire pour la bonne santé de la démocratie.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.