Madagascar: Book - Havatsa-Upem - Fête du Nouvel An et élaboration de projet

Une ambiance conviviale au Tahala Rarihasina samedi dernier.

La présentation des vœux de Nouvel An des membres de l'Havatsa-Upem s'est déroulée samedi dernier dans la grande salle d'exposition Tahala Rarihasina à Analakely. Plus de 120 personnes sont venues honorer l'événement, dont des membres, des écrivains amateurs, ainsi que des passionnés de la littérature malgache.

À 14 heures, Hajaina Andrianasolo, la présidente de l'Union des poètes et écrivains malgaches (UPEM), a présenté ses vœux de Nouvel An aux invités et a souligné que « 2020 sera une année de littérature ». En effet, Havatsa-Upem a un almanach chargé. Hormis les programmes qui figurent dans le calendrier de l'association, les membres sortiront un livre intitulé « Tombokavatsa ». Après le discours de la présidente, ont pris successivement la parole le président d'honneur, le Général Désiré Ramakavelo, connu sous le nom de « Madera » ; Iharilanto Patrick Andriamangatiana, dit « I.P.A » ; ainsi que la romancière Esther Randriamamonjy.

Ce jour était une occasion de souhaiter la bienvenue aux 21 nouveaux venus, dont la plus jeune est âgée de quatorze ans, une preuve que la littérature attire les adolescents. Des certificats ont été ensuite attribués, lors d'une cérémonie, aux quinze écrivains qui ont effectué un an de stage.

« Littérature malgache, art vivant et pérenne », tel est le thème choisi pour cette année. De ce fait, l'équipe d'Hajaina Andrianasolo s'engage à valoriser la langue malgache, parlée par plus de 20 millions d'habitants.

Puisque l'Havatsa-Upem fête ses 68 ans d'existence, des activités seront organisées tout au long de cette année. Hormis les programmes élaborés par les anciens ainsi que l'édition du prochain livre « Tombokavatsa », une stèle sera édifiée pour marquer ce moment.

À 16 heures, la cérémonie a été marquée par un moment de convivialité. Qui dit « koba » dit culture malgache ! Recette traditionnelle composée de bananes et d'arachides caramélisées, ce gâteau est l'un des arts culinaires les plus appréciés dans la Grande île. C'est dans la joie que la grande famille Havatsa-Upem s'est retrouvée en se régalant avec des « tsaky tsaky ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.