Madagascar: Anosibe - Menace avec une arme à feu dans un bar

L'acte s'est produit dans l'après-midi de samedi dernier. En état d'ivresse, un individu proche de la cinquantaine a sorti son pistolet automatique. Il l'a armé et a menacé par la suite le barman. L'objectif n'était cependant pas de braquer la caisse. Il y a certainement eu un malentendu entre les deux personnes et une rixe s'est ensuivie.

L'assaillant, de surcroît sous l'emprise de l'alcool, a vite dégainé. Le barman n'avait d'autre choix que de supplier son interlocuteur. Il s'est excusé bien qu'il n'ait pas eu forcément tort. Fort heureusement, les clients du bar ont eu le réflexe de prendre en vidéo la scène. Là aussi, ce n'était pas sans risque, puisqu'ils ont été, à leur tour, menacés par l'individu armé.

La vidéo est devenue virale et certains internautes ont reconnu l'assaillant. Ce dernier serait un élément des forces de l'ordre affecté à la garde auprès d'une institution de la République. Contactées pour un recoupement d'informations, les trois entités - police, gendarmerie et armée - se renvoient la balle. Mais cela ne saurait durer puisque la vidéo s'est répandue comme une traînée de poudre.

Cet acte ne sera pas toléré par l'opinion dans la mesure où des morts d'hommes sont survenues de cette manière ces derniers temps, et les citoyens exigeront certainement des éxplications sur cet abus de la part d'un élément des forces de l'ordre. Sur Facebook, on parle d'un certain « R.M », un adjudant-chef en poste à la Primature.

Si l'on regarde bien la vidéo diffusée, un de ses supérieurs était également présent dans le bar. Ce dernier a ordonné aux clients de prendre en vidéo la scène. À ce moment-là, l'individu ivre et armé a compris qu'il avait été délaissé et a quitté les lieux. Les autorités concernées sont donc priées de prendre toutes les mesures et les sanctions relatives à de tels comportements. Pour le moment, une communication officielle de la part de son corps d'origine est attendue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.