Congo-Brazzaville: L'idée d'un dialogue inclusif fait son chemin dans l'opposition

L'opposition du Congo-Brazzaville reconnaît elle-même qu'elle est multiforme. Ses points de vue sont souvent divergents, mais, elle semble désormais partager le même avis sur la démarche à suivre avant la présidentielle de 2021. Tous les opposants ou presque appellent notamment à la tenue d'un dialogue inclusif avant cette échéance en vue d'arracher une gouvernance électorale.

Dirigeant du CAR, le Comité d'action pour le renouveau, Clotaire Mboussa-Ellah qui se réclame de l'opposition dite constitutionnelle, a fait une sortie médiatique ce week-end. Il a demandé à tous ceux qui s'opposent au régime du président Denis Sassou-Nguesso d'exiger de lui un dialogue politique inclusif en vue d'obtenir, entre autres, un fichier électoral incontestable avant la présidentielle de 2021.

« Nous avons une seule pensée : c'est le pays. Il s'agit de s'asseoir pour améliorer les conditions d'organisation d'une bonne élection. Pensez-vous que le fichier électoral actuel est bon ? Chaque fois qu'on dit élections, ce sont les mêmes problèmes qui reviennent, il faut s'asseoir pour en discuter. C'est ce que nous voulons et c'est ce que nous voulons », a déclaré Clotaire Mboussa-Ellah.

L'opposition congolaise dans sa diversité veut d'un dialogue inclusif dans le seul but d'aller à une élection présidentielle propre dans un an. Autrement dit un scrutin qui ne va pas ressembler au référendum constitutionnel de 2015. Un référendum très contesté et marqué par des violences qui ont laissé des séquelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.