Madagascar: Administration - L'autonomie des universités compromise

Anticonstitutionnel. « Les statuts régissant les universités ainsi que leur autonomie sont en périls », alertent certains universitaires qui craignent que des dispositions législatives portent atteinte à cette liberté de ce genre d'établissement. L'objectif de ces dispositions étant d'imposer aux universités de rentrer dans les rangs et le carcan des établissements publics.

« Tout comme la Banque centrale préserve la souveraineté financière, les universités par leur autonomie, dont la fameuse franchise, préservent les valeurs universelles comme il est mentionné dans la constitution de 2010 », explique-t-ils. Par ailleurs, il ne se passe pas d'année où il n'y a pas de grève de revendication. Les cours sont souvent perturbés en raison des mouvements estudiantins, démontrant ainsi une certaine gabegie dans la gestion des universités publiques.

Face à certains instituts supérieurs privés, les établissements publics ont perdu leur notoriété ces derniers temps. Il importe alors pour ces universitaires de redorer l'image de leurs établissements en protégeant le statut particulier de ces derniers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.