Cote d'Ivoire: Réforme budgétaire - Les contrôleurs financiers prêts pour la gestion en mode budget-programme

Un séminaire portant sur le thème : « Le contrôleur financier dans la réforme budgétaire » a eu lieu du 20 au 24 janvier 2020, à Grand-Bassam.

Selon Adama Sall, directeur de cabinet de Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du portefeuille de l'Etat, président dudit séminaire, « les objectifs ou l'impact attendu, avec le nouveau vocabulaire, étaient la finalisation des différents travaux, au regard des innovations et exigences induites par la réforme budgétaire ».

Autrement dit, « Avec, la transposition des directives de l'Uemoa par l'Etat de Côte d'Ivoire, conformément à la réforme du système de gestion des finances publiques, d'importantes innovations et mutations sont intervenues, tant dans les attributions du Contrôleur financier que dans le chronogramme annuel de fonctionnement de la Direction du Contrôle financier ».

Aussi, au regard de la qualité des échanges ayant prévalu et des simulations traduites dans le communiqué final lu par M Attoh Aristide, président du Comité scientifique, Adama Sall, a indiqué ceci : « Il m'apparait évident que vous vous êtes familiarisés avec les thématiques importantes telles que : l'évaluation ex-ante des programmes, la stratégie de contrôle axée sur la performance ;le nouveau circuit d'exécution des dépenses publiques ; le dispositif de contrôle interne ; le nouveau cadre d'exécution des marchés publics ; le nouveau calendrier d'exécution des activités du Contrôleur financier, le suivi des investissements publics ; le suivi de la comptabilité des matières ».

Félicitant donc l'ensemble des participants pour le travail collégial, sérieux et productif réalisé, il a réitéré l'intérêt particulier que le ministre porte à ces réflexions et rassure de son engagement à œuvrer à la mise en œuvre effective des recommandations et conclusions du séminaire.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, « Le ministre invite en définitive l'ensemble des Contrôleurs financiers au traitement diligent des dossiers et ce, dans un cadre de dialogue permanent avec les autres acteurs, de sorte à faire de la Direction du Contrôle financier, un véritable accompagnateur de l'action gouvernementale ».

M. N'da Kacou Ange, directeur du Contrôle financier, a présenté des détails sur les travaux, jalonnés de communications, d'ateliers, de travaux pratiques. « A ce stade, nous pouvons affirmer que les Contrôleurs financiers sont prêts pour démarrer la gestion en mode budget-programme.

Sans avoir la prétention d'être de véritables experts, nous pouvons affirmer que les sujets dont : le Contrôle interne en ses volets mise en place et évaluation, l'exécution du budget en mode budget-programme, la préparation du budget, la mise en place du budget, les mouvements budgétaires sont suffisamment maîtrisés par les Contrôleurs financiers » a-t-il dit : Non sans préciser que « pendant l'année, nous allons poursuivre le cycle de renforcement des Contrôleurs financiers et de tout le personnel de la DCF, bien évidemment avec l'appui constant du Cabinet ».

Enfin, M N'da Kacou Ange, a fait cette doléance : « La remise de véhicules à tous les contrôleurs financiers et le relèvement des dotations, les prises en compte des nouvelles attributions et responsabilités ». Une motion spéciale de remerciement au ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l'Etat a été lue par Mme Brou Clarisse, contrôleur financier à Katiola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.