Algérie: Erdogan - L'Algérie, un élément de stabilité et de paix dans la région

Alger — Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan a affirmé, dimanche à Alger, que "l'Algérie est un élément de stabilité et de paix dans la région", soulignant l'impossibilité de parvenir à un résultat dans le dossier libyen avec des solutions militaires.

Lors d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le Président Erdogan a déclaré que "l'Algérie est un élément de stabilité et de paix en cette conjoncture difficile que traverse la région et face aux développements en Libye, qui ont un impact direct sur ce pays voisin", estimant "impossible de parvenir à un résultat dans le dossier libyen avec des solutions militaires".Saluant "fortement" l'adhésion de l'Algérie au processus de Berlin, où elle aura, a-t-il dit "une contribution précieuse et constructive dans le cadre des efforts visant à instaurer la stabilité en Libye", il a mis en avant l'impératif d'agir pour que la Libye ne soit pas un terrain propice aux organisations terroristes et aux barons de la guerre.S'agissant de la coopération bilatérale, le président turc a affiché la volonté de son pays de la hisser "aux plus hauts niveaux" partant des solides liens d'amitié et de fraternité et de l'histoire commune, qui remonte à plus de 5 siècles entre l'Algérie et la Turquie.

Il a affirmé, à ce propos, que la rencontre d'aujourd'hui a permis "l'évaluation de tous les aspects des relations, y compris politiques, économiques, commerciaux et culturels" et la signature de la déclaration commune portant création d'un Conseil de coopération de haut niveau.A cet propos, le président Erdogan a indiqué avoir adressé au Président Tebboune une invitation à effectuer, cette année, une visite en Turquie pour la tenue de la première réunion de ce Conseil, précisant que les deux parties envisagent sa tenue "très prochainement".Il a indiqué, dans ce contexte, que les investissements turcs en Algérie dépassaient les 3,5 milliards de dollars, ce qui dénote, a-t-il dit, "de la confiance de la Turquie en l'Algérie".

Soulignant la volonté des deux pays à encourager les opérateurs à accroître les investissements et à travailler ensemble dans le cadre d'un partenariat "gagnant-gagnant", le Président Erdogan a annoncé la facilitation de la circulation des Algériens souhaitant se rendant en Turquie par l'ouverture de centres de visas en Algérie.Au titre du renforcement de la coopération industrielle, le président Erdogan a précisé qu'il a été convenu de saisir les opportunités d'approfondir la coopération dans le domaine des industries de défense et de renforcer la coopération parlementaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.