Madagascar: Ambatondrazaka - Trois bureaux de communes rurales submergés

Conséquence de la pluie tombée quatre jours sans interruption, trois bureaux de communes rurales installés à Ambatondrazaka se retrouvent dans l'eau.

Curieux. La pluie tombée pendant quatre jours sans interruption, a submergé trois bureaux de communes rurales installés dans la ville d'Ambatondrazaka se retrouvent dans l'eau au sens propre du terme. Vendredi, leurs portes sont toujours restées fermées après le passage du mauvais temps. Il s'agit des communes d'Ampitatsimo, de Feramanga-nord et d'Ambatondrazaka suburbaine.

Compte tenu de l'endroit où se trouvent ces bureaux, le même scénario revient après le passage de toutes les grosses pluies qui mettent tous les quartiers bas de la ville d'Ambatondrazaka sous l'eau. « J'ai du mal à comprendre pourquoi des bureaux des communes rurales se trouvent dans une commune urbaine », se demande un journaliste de passage. Une des questions déjà posées à tous les maires qui se sont succédé à la tête de ces trois communes.

La question reste sans réponse valable jusqu'ici.

« Ça ne nous pose aucun problème. Au contraire, cela nous convient très bien », souligne un habitant d'Ampitatsimo. Depuis longtemps, certaines personnalités étatiques ont essayé de trouver les solutions en vue d'extraire ces bureaux de la carte de la ville d'Ambatondrazaka et de les « réinstaller » dans leur circonscription légitime respective.

Incompréhensible

« Si ma mémoire est bonne, la commune rurale d'Ampitatsimo avait déjà ses propres bureaux dans les années 80. Je ne comprends pas comment, actuellement, les bureaux de cette commune, comme ceux de Feramanga-Nord et d'Ambatondrazaka suburbaine restent plantés dans la commune urbaine », se rappelle un responsable de l'ancien Fivondronampokontany.

Vendredi vers 18 heures, les habitants d'Ambatondrazaka ont aperçu un hélicoptère survoler la partie Sud-Est de la ville. En un rien de temps, des gens du fokontany d'Ampasambazimba ont pu grimper la montée donnant sur le stade de football du quartier d'Ambohimiangaly par curiosité. C'était là que l'hélico a atterri en douceur et des informations ont été cueillies sur place. « La ministre de la Population, le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Santé sont arrivés », a-t-on entendu.

Quelques instants après l'atterrissage, ils sont partis vers le centre-ville avec les autorités locales dont le préfet d'Ambatondrazaka. « Certainement pour constater de visu les dégâts des intempéries et apporter des aides ainsi que des solutions aux sinistrés», se disent les habitants. L'on attend des informations officielles sur leur passage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.