Sénégal: Alliance pour la République - Le Président et le Sen approuvent sans réserve l'exclusion définitive de Moustapha Diakhaté, le Conseil de Discipline renforcé

27 Janvier 2020

L'Alliance pour la République (Apr) présidée par Macky Sall est décidée à combattre de manière draconienne les manufestations d'indiscipline qui commencent à sévir dans ses rangs. Et pour ce faire, elle a décidé de renforcer son Conseil de Discipline, après avoir approuvé la mesure d'exclusion définitive qu'il a prise à l'encontre de Moustapha Diakhaté.

La réunion, hier, du Secrétariat exécutif national (Sen) l'Alliance pour la République (Apr), le parti au pouvoir, a été très longue et riche en enseignement. Durant six tours d'horloge, sous la conduite du Président de ce parti, Macky Sall, l'essentiel des débats amenés par plusieurs intervenants, a tourné autour de la problématique de la discipline. Et unanimement, il a été relevé l'impérieuse nécessité d'endiguer toutes les manifestations d'indiscipline dans les rangs de l'Apr, tout en s'attelant, sans relâche, à appeler les militants à cultiver l'unité.

Et c'est le Président de l'Apr qui a donné le ton à l'entame de cette réunion en lisant aux membres du Sen une adresse qui sera prochainement diffusée à l'échelle nationale et dans la Diaspora, à l'attention de tous les militants. Et Macky Sall a eu des mots forts pour déplorer nombre d'actes d'indiscipline venant souvant de personnalités politiques et figures du parti, qui se devaient de donner l'exemple.

Appréciant la mesure d'exclusion définitive de l'Apr prononcée par son Conseil de Discipline à l'encontre de Moustapha Diakhaté, qui avait été limogé, quelques semaines plus tôt, de son poste de ministre Conseiller à la Présidence de la République, Macky Sall a approuvé sans réserve ladite décision. Avant que le Sen n'en fasse de même et à l'unanimité.

Toujours dans le même registre de combattre l'indiscipline dans les rangs de l'Apr, son Président a proposé le renforcement du Conseil de Discipline. Ce que le Sen a acepté et applaudi avant que Macky Sall ne porte son choix sur les ministres Abdoulaye Daouda Diallo et Oumar Guèye et la députée Awa Guèye. Les trois siégeront désormais aux côtés du ministre Abdoulaye Badji (Président du Conseil), du ministre d'Etat Mbaye Ndiaye, du Président de la Commission nationale de dialogue des territoires (Cndt), Benoit Sambou, et du député Abdou Mbow.

Par ailleurs, abordant la vie politique nationale, le Sen a entendu et apprécié positivement la communication du ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille, relative à la conduite des travaux du Dialogue national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.