Ile Maurice: L'histoire du marronnage au cœur du 185e anniversaire de l'abolition de l'esclavage

communiqué de presse

Le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, a dévoilé les manifestations culturelles qui marqueront la commémoration, le 1er février prochain, du 185e anniversaire de l'abolition de l'esclavage à Maurice. Le marronnage, soit la résistance à l'esclavage, sera la thématique principale de ces célébrations.

M. Teeluck a annoncé le déplacement à Maurice du ministre sénégalais de la Culture, M. Abdul Aziz Diop, en tant qu'invité de marque à ces célébrations.

Le thème retenu cette année est « Lesclavaz, Maronaz, Kiltirel, Kreolizasyon » afin de valoriser la contribution des esclaves au développement socioéconomique du pays. Les esclaves marrons, soutient le ministre, ont marqué l'histoire avec leurs empreintes et ont laissé un riche héritage aux générations futures.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, procèdera à l'ouverture officielle d'un musée en plein air à Trou Chenille lors de la cérémonie officielle, au Morne, le 1er février.

Le programme officiel comprendra une cérémonie de dépôt de gerbes au Monument de la Route des Esclaves et d'un spectacle culturel au Morne.

Le ministre a exprimé ses remerciements aux différentes parties prenantes, à savoir Le Morne Heritage Trust Fund, le Centre Nelson Mandela pour la culture africaine, et la Creole Speaking Union, qui se sont associées à la tenue des différentes manifestations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.