Algérie: Rezig s'entretient avec son homologue turque sur les questions économiques des deux pays

ALGER, 26 jan 2020 (APS)- Le ministre du Commerce, Kamel Rezig s'est entretenu dimanche avec la ministre turque du Commerce, Mme Ruhsar Pekcan sur plusieurs questions économiques d'intérêt commun, indique un communiqué du ministère.

Lors de cet entretien, en marge de la visite du Président turc Recep Tayyip Erdogan en Algérie, la ministre turque a évoqué "les relations fraternelles et historiques qui lient les deux pays depuis plusieurs siècles", se félicitant des partenariats économiques réalisés à ce jour et du volume des échanges économiques des dernières années.

Evoquant des préoccupations de la partie turque sur le développement des moyens de coopération et l'ouverture de nouvelles perspectives de partenariat, elle a plaidé pour l'intensification des rencontres entre les hommes d'affaires des deux pays.

De son côté, M. Rezig s'est félicité de l'efficacité du partenariat entre les deux pays et du volume des investissements turcs en Algérie, assurant que son département était totalement disposé à poursuivre la concertation en vue d'explorer davantage d'opportunités d'investissement et de relancer les contacts entre les investissements algériens et turcs.

Affichant sa volonté de promouvoir les exportations hors hydrocarbures et de créer des mécanismes de nouveaux partenariats, M. Rezig a souligné l'importance des investissements turcs en Algérie et dans plusieurs domaines, appelés à se multiplier, notamment à la faveur de l'adhésion de l'Algérie à la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), qui permet aux deux parties d'accéder ensemble aux marchés africains sur une base "gagnant-gagnant".

Le ministre a, dans ce contexte, demandé à son homologue turque de contribuer à l'ouverture de débouchés au produit algérien vers les marchés prometteurs asiatiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.