Burkina Faso: Election présidentielle 2020 - Le MCR investit son candidat Tahirou Barry à Gaoua

27 Janvier 2020

Le Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) a investit son candidat pour l'élection présidentielle de 2020, le dimanche 26 janvier 2020 à Gaoua.

C'est une ambiance digne des meetings, des élections que le Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) a choisi d'investir son candidat pour l'élection présidentielle 2020, Tahirou Barry le dimanche 26 janvier 2020 dans la cité du Bafuji.

Le cérémonial a consisté pour le patriarche, Sié Yaounté Dah d'arborer le candidat d'une écharpe, tout en le dotant d'un arc, un carquois et un gourdin symbole de combat pour les populations du rameau lobi.

Ce créneau a été une opportunité pour le candidat de donner à l'assistance un aperçu de son projet pour le Burkina Faso s'il est élu Président du Faso.

Ainsi M Barry a exprimé une pensée à l'endroit des victimes du terrorisme et des représailles communautaires et coutumières au pays des Hommes intègres. Il a aussi salué l'engagement des forces de défense et de sécurité et les réitéré ses vœux de victoire dans leurs missions patriotiques.

De là il a demandé une minute de silence en mémoire de toutes les victimes du terrorisme. Pour ce qui est son projet pour le Burkina Faso, le candidat du MCR articule son combat autour de trois éléments essentiels.

Il s'agit du combat pour la sécurité et l'unité nationale ; le combat contre la misère et le combat pour le plein emploi des cerveaux et des bras valides.

Pour réussir Tahirou Barry pense que l'arme redoutable est l'éducation. A cet effet il sera accordé à ce secteur 30% du budget national. Par ailleurs le candidat investi confie que les actions programmées seront bien planifiées afin d'éviter les pertes de temps.

Pour l'occasion plusieurs voix ont retenti pour apporter leur soutien au candidat. C'est ainsi que la représentante des associations et autres organisations, Zénabou Bila a pris la parole pour exprimer la volonté des siens à appuyer le candidat.

Pour elle, il est homme qu'il faut à la tête du Burkina Faso pour un changement véritable. Elle a aussi appelé l'assistance à la mobilisation afin que les bonnes idées rayonnent sur l'échiquier politique.

Quant au directeur de la campagne du candidat du MCR, Carlos Toé, il justifie le choix de son parti par la qualité de l'homme. En effet pour lui ce candidat est digne de conduire le peuple Burkina Faso au regard des vertus qu'il incarne.

Biographie

Tahirou Barry est né le 27 juillet 1975 à Gagnoa en Côte d'Ivoire. Il est arrivé dans la cité de Bafuji où il a fait son école primaire et obtenu son certificat d'étude primaire.

C'est également dans cette ville qu'il a obtenu son BEPC et son BAC. Il est titulaire d'une maîtrise en droit et d'un DESS en science de la psychologie sociale et du travail, obtenus à l'Université Ki ZERBO Ouagadougou 1.

De juillet 2004 à février 2007 il a été le directeur des ressources humaines de l'Université Joseph KI ZERBO de Ouagadougou après avoir été le directeur du contentieux au ministère de la Fonction publique du travail et de la réinsertion sociale.

Il a été ministre de la Culture, des arts et du tourisme du premier gouvernement Paul Kaba Thieba. Il a gravit les échelons au sein de son ex parti le (PAREN). Un parti d'opposition de 1999 avant d'en prendre la tête en 2012.

Aux élections présidentielles de novembre 2015, il est classé 3e après le président Roch Marc Christian Kaboré et Zéphirin Diabré des quatorze candidats.

Après sa démission du gouvernement, Tahirou Barry siège actuellement à l'assemblée nationale du Burkina Faso dans le groupe parlementaire UPC. Il est marié et père de six (06) enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.