Centrafrique: Une épidémie de rougeole fait trente-trois décès

Se basant sur des données enregistrées dans différents districts sanitaires du pays, le ministre de la Santé, Pierre Somse, a indiqué, vendredi, que des milliers d'enfants sont atteints de rougeole.

« Les statistiques sont alarmantes », à en croire le Dr Pierre Somse, car « en 2018, 241 cas ont été enregistrés tandis que 3. 653 cas enregistrés dans la période 2019, début 2020, avec 53 décès. Plusieurs cas sont signalés dans les villes provinciales du nord et du centre telles que Paoua, Vakaga, Nana-Gribizi, Batangafo, Bocaranga, Ngaoundaye et Bambari ».

En effet, les données épidémiologiques de la période allant de février 2019 à janvier 2020 indiquent que le pays a enregistré trois mille six cent cinquante-trois cas de rougeole parmi lesquels on compte trente-trois décès dans les vingt-quatre districts sanitaires.

Face à cette situation, le ministère de la Santé « déclare officiellement l'épidémie de la rougeole en République centrafricaine ». Sans attendre, le gouvernement et ses partenaires ont déjà mis en place une stratégie de riposte contre la maladie en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'Enfance (UNICEF).

« Cette situation est due à l'accumulation des cas non-vaccinés. Avec les partenaires de la vaccination œuvrant dans les districts affectés, des ripostes localisées sont organisées. Vingt-quatre districts de santé sur les trente-cinq que compte le pays ont un risque élevé pour une épidémie de rougeole », a fait savoir le ministre de la Santé.

« Pour identifier la rougeole, chers parents, il suffit de constater qu'il y a un écoulement nasal, accompagnée d'une conjonctivite avec larmoiement, le gonflement des paupières, rougeur des yeux et gêne à la vue de la lumière, une toux, une grande fatigue, une forte fièvre oscillant entre (39-40°C) », a indiqué le membre du gouvernement.

Enfin, il a exhorté les parents au respect des mesures d'hygiène et à faire vacciner leurs enfants de 0 à 59 mois contre la rougeole. « Le vaccin est le seul moyen de lutter contre la maladie », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.