Sénégal: Exploitation et valorisation des ressources pétrolières et gazières - Le pays explore l'expertise locale et la diaspora

27 Janvier 2020

Quelques 32 spécialistes en développement de chaînes de valeur et de systèmes de marché d'ici et d'ailleurs dans l'industrie pétrolière et gazière ont magnifié, samedi dernier la démarche du ministère du Pétrole et des énergies pour sa gestion inclusive desdites ressources.

Une participation remarquable à laquelle les experts ont laissé entendre que l'exploitation de ces ressources ne fera pas de sitôt du Sénégal un pays comme le Qatar, l'Arabie Saoudite, l'Australie...

Ils sont au total 21 experts sénégalais de la diaspora, aux côtés de 11 autres locales à participer à la conférence dédiée à l'expertise sénégalaise spécialisée dans l'industrie du pétrole et du gaz, samedi dernier, à Dakar, sur initiative du ministère du Pétrole et des énergies.

Une participation riche et féconde en termes d'expériences et d'expertise en la matière. Bref, il est à espérer que le Sénégal puisse tirer profit du potentiel hautement qualifié sur toute la chaine de valeur de l'industrie pétrolière et la mettre à profit de l'intérêt général.

Un atout pour le Sénégal au regard des niveaux de responsabilité et d'expérience professionnelle déclinés, des uns et des autres allant de 10 à 40 ans au plan mondial.

Une connaissance et une maitrise en la matière jamais flairé par le ministre du Pétrole et des énergies Mouhamadou Makhtar Cissé qui l'avoue d'ailleurs : «Je savais que le pays ne manque pas de ressources humaines de qualités dans bien des domaines. Mais, sur ce qui nous réunit aujourd'hui, non! Et si, je l'avais compris très tôt, j'aurai demandé à m'enfermer avec vous pour une semaine et non une journée».

Et d'ajouter: «Mais tenez-vous bien, nous trouverons le moyen de tenir des rencontres du genre soit à l'extérieur soit, ici même.

Et le ministère en question mettra tout en œuvre pour l'organisation annuellement des rencontres du genre, en parfaite intelligence avec vous, mais de préférence ici pour garder jalousement la stratégie d'exploitation et de gestion durable de nos ressources pétrolières et gazières».

Le directeur général de la Société Africaine de Raffinage (Sar) Sérigne Mboup de renchérir: «J'avoue que ceux qui sont là représentent de loin ceux qui n'ont pas été au rendez-vous de ce jour. Nous sommes dans une dynamique d'inclusion pour faire profiter énergiquement notre pays aux retombées économiques de ces ressources».

Moïse Diégane Sarr, Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères aux experts, dira: «La mobilisation de l'expertise sénégalaise dans le secteur pétrolier et gazier revêt une importance toute particulière pour le gouvernement du Sénégal.

Dans un tel contexte, se suffire de l'expertise locale est alors punitif». Dès lors, «la diversification des profils s'impose d'une part de combler tous les gaps d'expertise et d'autre part d'offrir une chance aux compétences sénégalaises de s'exprimer et de contribuer à l'avance d'un Sénégal prospère avec une croissance inclusive durable de richesses et de valeur pour nos populations».

A noter tour à tour, tous ont magnifié la démarche participative et inclusive du ministre Mouhamamdou Makhtar Cissé pour cette heureuse initiative visant à réunir tous les spécialistes sénégalais d'ici et d'ailleurs pour faire profiter les populations de cette prometteuse industrie pétrolière et gazière. Ils ont par ailleurs, invité le gouvernement à tenir bon discours aux Sénégalais parce que le Sénégal ne deviendra pas l'Arabie Saoudite, l'Australie, le Qatar d'ici 30 ans.

Aux motifs que nous avons signé des contrats de recherche et de partage de production, mais également l'indisponibilité d'un contenu local à même de capter le maximum de dividendes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.