Congo-Kinshasa: « Motema », la nouvelle marque de tablette made in RD Congo

La RDC vient d'être dotée d'une nouvelle marque de l'industrie puissante technologique pour la production des outils informatiques, adaptés aux Nouvelles technologiques de l'information et de la communication (TNTIC), conformément aux desideratas des consommateurs africains en général, et en particulier, de la population congolaise.

La toute première expérience était faite par la mise en place d'une nouvelle marque de tablette qui est la production d'un citoyen congolais qu'il nomme « Motema ». La particularité de cette tablette s'explique par le fait qu'elle est purement congolaise. Et, elle a notamment la possibilité pour les usagers d'utiliser les 4 langues nationales parlées en République démocratique du Congo (RDC).

Le concepteur du projet, Dieudonné Kayembe a, au cours d'une conférence de presse animée dernièrement à l'hôtel Africana Palace à Kinshasa-Lingwala, fait savoir à l'opinion que plusieurs disciplines ont été apprises par lui pour arriver au stade de la réalisation de la toute première expérience. « Au fait, il faut savoir qu'il s'agit d'une première expérience. C'est un produit dont sa particularité est congolaise », a-t-il révélé.

Dieudonné Kayembe a relevé certaines disciplines figurant pour la réalisation de ce produit parmi lesquels la programmation, l'intelligence artificielle ainsi que le système d'exploitation.

A cette occasion, l'auteur du projet a réitéré sa détermination dans la production au niveau local des tablettes, téléphones Smartphone et une pochette contenant les photos voltaïques pour remédier au manque d'électricité. Sa pochette est multifonction et est munie d'un panneau solaire intégré et d'un port USB qui permet à l'utilisateur de brancher un câble pour charger sa tablette. Dans la partie interne, figurent les options des cours.

Selon lui, ce projet s'inscrit dans le cadre du soutien de la vision du chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, dans sa perspective d'une année dédiée aux actions et non à la parole. Pour ce faire, le concepteur a indiqué que son équipe travaille en étroite collaboration avec une industrie de transformation chinoise spécialisée dans la production des téléphones et tablettes.

Il est à noter que les travaux de finition de l'assemblage s'effectuent dans un premier temps à l'extérieur du pays. « La première phase du démarrage de la production au niveau locale interviendra dans trois mois », a précisé le maître du projet.

Il a invité la population congolaise à la consommation et l'expérimentation de ce produit en vue de promouvoir la culture congolaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.