Cote d'Ivoire: Kahafla-Flê - La ville de Sinfra à désormais son festival

27 Janvier 2020

Cellou Blagoné est une chorégraphe à la réputation établie. Avec sa compagnie de danse, elle sillonne l'Europe depuis plus d'une dizaine d'années pour porter aux yeux du monde, les danses ivoiriennes et plus particulièrement celles de sa région d'origine (la Marahoué).

Fort donc des expériences acquises, Cellou a décidé de lancer un festival à Sinfra, comme une sorte de retour aux sources.

Pour présenter l'évènement, la chorégraphe était face à la presse le 17 janvier dernier, au Musée du costume de Grand-Bassam. Dénommé Kahafla-Fê, l'évènement se veut un grand format de la culture Gouro qui se décline en art gastronomique, chorégraphique et artisanal.

« "Kahafla-Fê", qui signifie :"la chose de chez nous", en langue Gouro, se veut un cadre de valorisation de la culture Gouro.

C'est la première fois qu'un tel rendez-vous aura lieu dans la ville de Sinfra. Il s'agira pour nous de mettre en lumière tous les pans culturels Gouro de Sinfta, de Zouenoula et de Bouaflé.

A travers ce festival, j'ambitionne fédérer à Sinfra, toute la création artistique de la région de la Marahoué », a confié l'initiatrice qui avait à ses côtés le Secrétaire d'Etat aux renforcements des capacités, Zoro Bi Epiphane, parrain de la première édition du festival "Kahafla-Fê", prévu pour se tenir du 09 au 11 juillet 2020, à Sinfra.

Prenant la parole à ce lancement officiel, le parrain Zoro Bi Epiphane n'a pas manqué de saluer la porteuse du projet. « Je n'ai pas hésité à accepter d'accompagner le festival "Kahafla-fê" qui est une grande première à Sinfra.

Tout le mérite revient à notre jeune sœur Cellou qui a pensé à valoriser la culture de chez nous. Au-delà du Zahouli, reconnu comme un patrimoine mondial, notre région regorge de multiples autres richesses culturelles que je vous invite venir découvrir », a-t-il lancé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.