Cote d'Ivoire: Gendarmerie nationale - Le Général Apalo Touré mobilise ses hommes

27 Janvier 2020

Une cérémonie de présentation de vœux au commandant supérieur de la Gendarmerie a été organisée le vendredi 24 janvier, à l'Ecole de Gendarmerie d'Abidjan

La Gendarmerie nationale dans toutes ses composantes, a présenté hier, ses vœux de nouvel an, à son premier responsable, le Général de division Alexandre Apalo Touré. La cérémonie qui s'est tenue à l'Ecole de gendarmerie d'Abidjan, à Cocody, a réuni plusieurs officiers et sous-officiers de la gendarmerie.

A l'occasion, le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale, a vivement félicité ses hommes pour le travail abattu au cours de l'année 2020. « Notre bilan de l'année 2019, est satisfaisant. Nous avons eu deux nouveaux généraux et 9 colonels major.

Moi6même j'ai été fait Général de division. Sur le terrain, 65 coupeurs de route ont été interpellés. Beaucoup d'autres ont été neutralisés au cours des échanges de tirs avec nos hommes. En outre, plusieurs tonnes de drogue ont été interceptées çà et là par nos unités spécialisées.

L'Unité d'intervention de la Gendarmerie nationale (Uign) a effectué une plongée sous-marine pour récupérer plusieurs armes qui y avaient été jetées, durant la crise post-électorale », a-t-il noté.

Avant d'ajouter : « Je vous en félicite. Je suis très fier de vous. Le Président de la République me charge de vous féliciter. Je vous exhorte à persévérer ».

Le Général Apalo Touré a assuré les gendarmes de sa détermination à féliciter et encourager ceux qui travaillent bien et à sanctionner ceux qui travaillent mal. Sans discrimination aucune. « Nous devons travailler au profit des populations. Nous devons veiller sur la population sans distinction.

Nous devons protéger les biens des personnes. Nous devons accomplir notre mission dans un état d'esprit de rigueur, de loyauté et de dignité. Vious devez être des modèles. Un gendarme ne doit pas être un homme normal.

Il doit être passionné. Il doit accepter de mourir pour à la place des autres, s'il le faut. Un gendarme qui est comme un homme un homme normal, n'est pas un bon gendarme », a-t-il insisté.

A propos de l'année 2020, le Commandant supérieur de la Gendarmerie a rappelé que c'est une année électorale, et donc une année particulière.

« Nous ne devons pas nous laisser manipuler. Nous devons nous tenir les mains pour ne pas aller à la perdition. Quelle que soit la situation, la gendarmerie nationale doit garder la tête hors de l'eau.

Nous devons tirer notre épingle du jeu. Nous devons rester loin de la politique et nous consacrer exclusivement à notre mission de sécurisation des biens et des personnes ; Nous devons nous montrer responsables », a-t-il conseillé.

Pour sa part, le Général de Brigade Kouassi Kaunan René Stanislas, Commandant supérieur en second de la Gendarmerie nationale a réitéré la disponibilité et l'engagement des gendarmes à accomplir avec honneur et dignité, leurs missions.

« Nous prenons l'engagement de nous tenir très loin des débats politiques », a-t-il lancé. Il a aussi adressé ses remerciements au Commandant supérieur pour toutes ses actions au profit des gendarmes et leurs familles.

Notamment, la bonne organisation des examens professionnels, la création de 4 commandements, 5 postes d'inspecteurs, 2 postes de conseillers, la création de 6 escadrons, 8 compagnies supplémentaires et d'une unité de lutte contre l'insécurité rurale, la célébration du mérite et de l'excellence. « Toutes ces actions ont contribué au renforcement de la cohésion interne et ont permis à la gendarmerie de réduire l'indice de sécurité », a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.