Tunisie: Le ministère de la santé met en place un plan d'action pour identifier les personnes suspectes d'avoir contracté le coronavirus

27 Janvier 2020

Le ministère de la santé a mis en place un plan d'action pour équiper les aéroports, les ports et les postes frontaliers de caméras thermiques afin d'identifier les personnes suspectes d'avoir contracté le coronavirus, a indiqué, lundi, la ministre de la Santé par intérim Sonia Bechikh soulignant que le ministère a aussi pris une série de mesures ciblant les personnes en provenance de Chine pour traiter les patients potentiels.

S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue au siège du ministère, Bechikh a fait savoir que tous les points de contrôle aériens, terrestres et maritimes seront dotés de ces dispositifs à l'instar de l'aéroport de Tunis Carthage qui est un point de transit pour de nombreux vols internationaux en provenance de longues distances, dont la Chine, origine de cette épidémie virale.

Les caméras thermiques détectent les signes de fièvre chez les voyageurs.

Selon la ministre, les personnes soupçonnées d'être infectées seront placées dans une salle isolée équipé et aménagé par l'office de l'aviation civile et des aéroports au sein de l'aéroport de Tunis-Carthage, afin de détecter les voyageurs fébriles et leur faire subir les analyses nécessaires dans un laboratoire de référence aménagé par le ministère de la Santé.

Bechikh a expliqué que les tests nécessaires sont d'abord effectués sur les suspects dans un hall isolé à l'intérieur de l'aéroport de Tunis-Carthage. Si les résultats des tests sont positifs, les patients seront transportés par ambulance vers les unités d'isolement de l'hôpital Abderrahmen Memmi de l'Ariana.

Elle a, dans ce contexte, affirmé la capacité du Ministère à fournir des unités d'isolement dans les hôpitaux pour isoler les patients et à protéger le personnel médical y travaillant en cas d'urgence, notant que l'Organisation mondiale de la santé n'a pas encore déclaré le nouveau Coronavirus une épidémie mondiale, ni empêché de se rendre en Chine.

Selon Bechikh, les services concernés resteront en contact avec les personnes en provenance de Chine pendant une période d'au moins 12 jours après leurs arrivées pour vérifier leur état de santé.

Le ministère de la Santé entame, aujourd'hui, la distribution de brochures et de dépliants aux voyageurs en provenance de tous les aéroports, ports et postes frontières, contenant tous les conseils, recommandations et chiffres nécessaires dans le cadre de son plan de prévention du coronavirus, a indiqué Bechikh, soulignant qu'aucun traitement spécifique à cette maladie n'a encore été développé.

La Tunisie n'a enregistré aucun cas de coronavirus, jusqu'à présent. Selon les dernières statistiques publiées, dimanche, par l'Organisation mondiale de la santé, le bilan de l'épidémie de pneumonie virale en Chine est monté à 56 morts alors que près de 2 000 personnes sont contaminées.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.