Congo-Kinshasa: Les dirigeants et cadres de l'UDPS en retraite ce mardi pour sauver les meubles

Les hauts cadres et dirigeants de l'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) seront en retraite, du mardi 28 à mercredi 29 janvier 2020 à Kinshasa. Le thème général de cette grande messe reste l'évaluation de la marche du Parti présidentiel et de la coalition au pouvoir. Mais il y a également l'épineuse question de la déchirure au sein de la maison Udps.

Il existe une désharmonie au sommet, mettant en branle l'unité tant prêchée par le feu Etienne Tshisekedi. Les participants vont analyser sans complaisance, les actions de la coalition FCC-CACH, laquelle est mise en mal par des divergences de points de vue. En effet, ce duo a raté l'envol, aux dires des uns et témoignages des autres. Qu'il s'agisse des membres du Gouvernement central ou dans les Assemblée provinciales, les deux plateformes politiques évoluent en dents de scie, en témoignent les chaudes empoignades qui écorchent sans anesthésie. Pour plusieurs observateurs, la coalition au pouvoir n'aura que la durée de la rosée.

Tempête dans l'Udps

Au temple de Limete, c'est la glossolalie. Tout le monde ne parle pas le même langage. Il y a une partie importante des cadres qui dénie au Président a.i. de l'Udps,, Jean-Marc Kabund, le statut de numéro 1 de ce vieux Parti. Peter Kazadi, Jacquemin Shabani et les autres ne cachent pas leur désaccord à la désignation de Kabund et Augustin Kabuya, respectivement Président a.i et Secrétaire général du Parti cher au Chef de l'État. Pour les uns, les règles du jeu ont été enfreintes, et pour les autres, rien de tel.

De l'avis de certains analystes, la retraite qui débute ce mardi est une aubaine pour les antagonistes de fumer le calumet de la paix. Chaque camp est appelé à mettre un peu d'eau dans son vin pour honorer la mémoire du vieil opposant qui totalisera ce samedi 01 février, trois ans dans l'au-delà.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.