Angola: Le Fonds mondial réaffirme son soutien à l'éradication du paludisme

Luanda — Le président du Fonds mondial, Donald Raberuka, a réaffirmé ce lundi, à Luanda, son soutien à l'Exécutif angolais, dans le but d'éradiquer des maladies telles que le paludisme, la tuberculose et le VIH/Sida, d'ici 2030.

Après avoir été reçu en audience par le Président de la République, João Lourenço, Donald Kaberuka a souligné la détermination de continuer à travailler avec le Gouvernement angolais dans la lutte contre les principales maladies endémiques au cours de dix prochaines années.

S'adressant à la presse, le président du Fonds mondial a déclaré que la plus grande responsabilité incombe à l'Exécutif angolais, qui devrait augmenter le budget et les autres financements du secteur de la santé.

Selon Donald Kaberuka, l'augmentation devrait prendre en compte l'accès universel à l'assistance médicale, l'équité, ainsi qu'à la création d'un système de santé solide.

Donald Kaberuka, de nationalité rwandaise, effectue une visite de trois jours au pays à l'invitation des autorités angolaises pour aborder des questions liées à la coopération bilatérale.

Dans le cadre du partenariat pour lutter contre les principales maladies endémiques, la signature d'un accord-cadre entre le Gouvernement angolais et le Fonds mondial est prévue mercredi prochain.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.