Angola: L'exploitation artisanale du diamant cause des préjudices au pays

Dundo — L'exploitation artisanale de diamants en Angola a favorisé entre autres le trafic illicite du diamant, la migration illégale, l'évasion fiscale et l'escroquerie, a déclaré samedi, à Dundo, le président du Conseil de l'administration d'Endiama EP, Ganga Júnior.

Le patron d'Endiama a tenu ces propos au cours d'un échange avec les jeunes de la province de Lunda Norte.

Dans ce contexte, il fait savoir que l'exploitation artisanale a aussi provoqué beaucoup de désordres, au point qu'elle ne pouvait donc pas permettre au secteur de contribuer à l'expansion des sources de collecte de revenus pour l'État.

Ganga Junior a encore précisé qu'en étroite collaboration avec le Ministère des Ressources minérales et du Pétrole, son entreprise est en train de développer un processus de profonds changements en termes de politiques d'activité minière.

"Nous savons que tout doit être traité de manière industrielle, notre réalité géologique minière, ne nous permet d'utiliser que des projets essentiellement industriels, pour cette raison, nous allons structurer des exploitations minières à petite échelle, avec une industrialisation maximale que possible", a-t-il souligné.

Cette mesure d'exploitation semi-industrielle vise à générer des emplois sûrs. Mais les employeurs doivent enregistrer les travailleurs pour enfin arriver à effectuer le paiement de l'assurance sociale et des impôts sur le revenu de travailleur (IRT) et autres, a-t-il ajouté.

D'autre part, il a clarifié qu'Endiama n'autorisait aucunement aux entreprises d'exploiter cette ressource. Mais cette prérogative revenait au Ministère des Ressources minérales et du Pétrole.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.