Afrique: Mondafrique - Le pays consolide sa souveraineté sur le Sahara

Dans un décryptage sous le titre «Sahara, le Maroc passe à l'offensive», le site web d'investigation et d'opinion a souligné le déploiement «tous azimuts» de la diplomatie marocaine qui s'emploie, avec succès, à réduire le nombre des Etats qui reconnaissent encore la prétendue RASD.

Selon le site français, «depuis le début de l'année 2020, l'offensive diplomatique marocaine est remarquable. Tour à tour, les Comores, la Gambie, le Gabon, la Guinée, la Centrafrique et Sao Tomé-et-Principe ont ouvert un consulat général soit à Dakhla, soit à Laâyoune».

De même, la Confédération africaine de football (CAF) a participé à consolider la souveraineté du Maroc sur ce territoire, en annonçant l'organisation du 28 janvier au 8 février, de la Coupe d'Afrique de football en salle (Futsal) à Laâyoune, et en convoquant au Sahara la réunion de son conseil exécutif, le 6 février, pour fêter son 63ème anniversaire, ajoute la même source.

Le site web, qui se fait l'écho du vote par le Parlement marocain de textes de loi visant à établir la compétence juridique du Royaume sur l'ensemble de son domaine maritime y compris les eaux du Sahara, revient également sur «le nouveau contexte politique au Maghreb», ainsi que sur «la perte d'audience du Polisario au sein de la communauté internationale (... )».

«Autant de raisons pour le Maroc de consolider sa souveraineté sur le Sahara », affirme Mondafrique qui, tout en se demandant si «l'on va enfin voir la fin de ce plus vieux conflit du continent africain», affirme que «l'hypothèse n'est plus absurde».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.