Maroc: L'originalité et l'esprit d'innovation des coopératives marocaines en vedette à Berlin

L'originalité, l'authenticité et l'esprit innovant des produits présentés par les coopératives marocaines ont volé la vedette à la 85ème édition de la Semaine verte internationale de Berlin qui s'est tenue du 17 au 26 janvier.

Le safran rouge, l'épice la plus chère du monde, les plantes aromatiques et médicinales, les meilleurs cosmétiques dérivés de l'huile d'argan et des figues de barbarie, les meilleures dattes marocaines et autres produits présentés dans le pavillon marocain reflétaient la richesse et le caractère unique des coopératives marocaines qui ont réussi à suivre l'évolution du secteur agroalimentaire et répondre ainsi aux exigences du marché européen et mondial en termes de qualité et de durabilité.Les produits répondant à ces spécifications ne pouvaient que constituer une attraction irrésistible pour les visiteurs de la Semaine verte de Berlin, l'un des événements les plus importants au monde qui attire 1.800 exposants de plus de 70 pays et environ 500.000 visiteurs.

Depuis le lancement de cet événement agricole, le pavillon marocain a drainé un nombre important de visiteurs attirés par les produits nationaux connus partout dans le monde, mais aussi par le charme du Maroc alliant authenticité et modernité, en plus de ses paysages naturels époustouflants et la générosité et l'hospitalité de ses habitants. Mme Amina Majdi, présidente de la coopérative « Sanad Al Filaha », basée à la région de Béni Mellal-Khénifra, qui emploie 68 femmes pour la valorisation et la commercialisation des produits locaux, a indiqué dans une déclaration à la MAP qu'il y a une forte demande d'épices marocaines durant ce Salon.L'objectif était de présenter les produits locaux, rechercher de nouveaux marchés et tirer profit de l'expérience des autres pays, a ajouté Mme Majda, qui participait pour la première fois à cet événement.

Le Sud du Maroc, riche de ses produits sahariens distingués, était fortement présent à la Semaine verte internationale de Berlin. Mme Salka Atrouzi, présidente d'une coopérative spécialisée dans la production du couscous à Oued Eddahab, s'est félicitée de la grande affluence des visiteurs sur le pavillon marocain, assurant que le but de cette première participation de la coopérative était de présenter son produit, nouer des partenariats et réaliser son ambition d'exporter vers les pays européens.

Les plantes médicinales et aromatiques ont également attiré l'attention des visiteurs du salon en raison de leurs multiples utilisations à des fins thérapeutiques et cosmétiques. Dans ce contexte, Mme Saida Al Mokhtari, présidente de la coopérative Arraihan, basée à Tétouan, a révélé que la coopérative a produit de nouveaux types de savons naturels avec des huiles essentielles extraites d'herbes aromatiques, qui étaient présentées pour la première fois dans ce forum international.

Monté sur une superficie de 62 m², le pavillon marocain a accueilli une vingtaine de coopératives et de groupements d'intérêt économique venus exposer la qualité et la diversité de ses produits, notamment les produits de terroir (l'huile d'argan, l'huile d'olive, le safran, les dattes, le couscous, les câpres, les plantes aromatiques et médicinales, les produits dérivés de la rose, les dérivés du cactus, etc,).Il comportait également un espace de dégustation agencé selon un style inspiré de la culture marocaine traditionnelle et contemporaine.La Semaine verte internationale de Berlin, qui s'est achevée dimanche 26 janvier, est considérée comme le plus grand Salon mondial consacré à l'alimentation, l'agriculture, et l'horticulture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.