Cameroun: Propagande électorale à l'antenne - Le CNC recommande l'égalité

Prescription lors d'une session du Conseil national de la communication vendredi dernier.

Lors d'une session ordinaire vendredi à Yaoundé, le Conseil national de la Communication (CNC) a souhaité une répartition égale du temps d'antenne réservé aux partis politiques en campagne électorale dans les médias publics. Ce souhait a pour souci d'améliorer leur visibilité et leur donner de l'importance. Il intervient après examen du projet d'arrêté du ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi. En effet, le CNC a constaté que certaines formations politiques engagées à l'un ou l'autre scrutin ne disposent pas d'assez de temps dans ces médias pour faire leur propagande.

Il a estimé que cette redistribution équitable leur permettra de mieux vendre leur image au plan médiatique. « Nous avons examiné le projet d'arrêté et nous nous sommes rendus compte que la répartition du temps d'antenne dans les médias de service public alloué aux partis politiques est défavorable à certains d'entre eux. Nous avons fait certains amendements et proposés au Mincom que le temps qui est dû à tous, soit regroupé afin de donner cinq minutes à certains à la télévision par semaine, et dix minutes à la radio», a déclaré Peter Essoka, président du Conseil national de la Communication.

Lors de cette session, le CNC a également planché sur le rôle des hommes de médias en cette période importante et délicate de la vie du pays, compte tenu du climat sociopolitique. Pour leur permettre de mener sereinement ce travail, Peter Essoka a mentionné la nécessité d'une rééducation. « Comme d'habitude, nous ferons le tour des médias et allons dispatcher des membres du Conseil dans certaines régions. Ils verront comment éduquer les hommes de médias sur leurs responsabilités, surtout en ce moment où les discours haineux se propagent. Il faut les rééduquer pour minimiser ce langage et lutter contre le boycott des élections prôné par d'autres. Ils ont une responsabilité sociétale car notre nation est en train de passer un moment important et difficile », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.