Gabon: Quand notre tradition se meurt

28 Janvier 2020

Les us et coutumes de certains pays du continent noir tendent à disparaître,les langues également.Les traditions africaines semblent se noyer progressivement dans la modernité. L'Afrique noire à travers ses forêts détient des mystères qui tendent à se perdre dans notre pays le Gabon.

Bon nombre de jeunes sont déracinés,la langue vernaculaire n'étant enseigné dans aucunes écoles,les villages se vident avec l'exode rural et sont abandonnés par les vieillards qui sont qualifiés de "sorciers". Le constat est alarmant en dehors du mariage coutumier, de la circoncision et de la pratique de l'eau chaude pour les nouvelles mamans qui perdurent. Les autres cérémonies traditionnelles sont mises aux oubliettes au fil du temps à savoir les retraits de deuil, les initiations des jeunes filles et hommes qui se font de plus en plus rarement dans les familles gabonaises.

Les proverbes,contes et épopées sont méconnus de la nouvelle génération.Il en est de même que le retour à la terre, le tissage des corbeilles et paniers avec la liane, l'indigénat ( la médecine à la pharmacopée)..."Le christianisme a mystifié nos coutumes et l'Occident semble avoir pris le dessus sur notre identité culturelle" explique un septuagénaire.Il déplore la mort certaine de certains us et coutumes au profit de celles de l'Occident qui,selon lui,pervertissent les mœurs de la jeunesse du continent noir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.