Togo: La grande transhumance

27 Janvier 2020

La grande transhumance. Le matériel électoral destiné à l'élection présidentielle du 22 février a commencé à être acheminé dans tout le pays.

Urnes, tableaux d'affichage, isoloirs et listes seront stockés dans les locaux des commissions électorales locales indépendantes (Céli) avant d'être installés dans les milliers de bureaux de vote la veille du scrutin.

Un travail de titan supervisé depuis Lomé par les responsables de la Commission électorale (Céni).

La même opération sera réalisée en direction de plusieurs ambassades (France, Etats-Unis, Nigeria, Maroc, Gabon, RDC). Pour la première fois, les membres de la Diaspora auront le droit de voter.

Le président de la Céni, Tchambakou Ayassor, a précisé que plusieurs milliers d'exemplaires du code électoral et de la constitution seraient envoyés aux Céli afin que le personnel en charge du scrutin soient incollables sur la réglementation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.