Congo-Kinshasa: Réforme de l'Aménagement du territoire - Les participants déclarent recevable l'avant-projet de loi

Au cours de l'atelier national de validation de l'avant-projet de la loi sur l'Aménagement du territoire organisé récemment au Pull Man Hôtel à Kinshasa par le ministère de l'Aménagement du territoire grâce à l'appui du Pnud, les participants ont acepté ledit projet de loi. Quant à sa validation, elle dépendra des enrichissements et des observations qui ont été formulées par les participants.

Les présidents des Assemblées provinciales qui ont pris part à cet atelier national ont salué cette initiative de doter le pays d'une loi sur l'Aménagement du territoire car, depuis longtemps, la RDC ne dispose pas d'une loi. Cependant, ils ont souhaité que l'avant-projet de la loi soit examiné en commission avant d'être validé.

Selon Victor Tumba Tshikela, directeur du cabinet qui a présidé cet atelier au nom du ministre de l'Aménagement du territoire en mission, l'avant-projet de la loi est d'une importance capitale. «Elle poursuit, entre autres, les objectifs relatifs à promouvoir les dynamiques régionales, territoriales et rurales dans un espace économique national unifié sur la base de complémentarité ; de favoriser la formation d'un espace économique compétitif pour une valorisation optimale des potentialités et des ressources du pays, la création des richesses et l'amélioration du niveau de vie de la population... », a déclaré le directeur de cabinet du ministre de l'Aménagement du territoire.

Pour sa part, le représentant résident adjoint du Pnud, Laurent Rudasingwa, a reconnu que la loi sur l'Aménagement du territoire « fait partie des attentes du programme d'appui à la réforme de l'Aménagement du territoire. Cet instrument juridique est très indispensable pour réglementer l'organisation de l'espace physique du territoire national dans une démarche de mise en cohérence spatiale des politiques sectorielles et d'exploitation rationnelle des ressources naturelles de la RDC». En appui à la politique de l'Aménagement du territoire, la loi sur l'Aménagement du territoire, a souligné Laurent Rudasingwa, s'applique à toutes les opérations relatives à l'occupation de l'espace, à l'affectation ou à la répartition des activités, des infrastructures, des équipements et des services sur le territoire national.

Quant au coordonnateur du secrétariat exécutif du Fonaredd, la loi sur l'Aménagement du territoire « est un outil dont le pays a grandement besoin pour orienter ses politiques d'investissements non seulement en matière d'agriculture, d'infrastructures, de développement rural, d'équipements sociaux mais aussi pour une meilleure gestion de ses terres et de ses forets. Pour rappel, l'objectif de cet atelier national d'un jour était d'obtenir un consensus technique sur l'avant-projet de la loi sur l'Aménagement du territoire.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.