Afrique: Dakar abrite une réunion du bureau de l'APF, mardi

Dakar — Plus d'une centaine de parlementaires et de fonctionnaires représentant près de 17 pays de l'espace francophone sont attendus à Dakar à l'occasion de la réunion du bureau de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) qui s'ouvre mardi.

La cérémonie d'ouverture est prévue à 9 h au King Fahd Palace sous la présidence de Moustapha Niasse, président de l'Assemblée nationale du Sénégal, indique le communiqué transmis à l'APS.

Le Bureau de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) se réunira jusqu'à jeudi, à l'invitation de Moustapha Niasse, Vice-Président de l'APF, selon le communiqué, ajoutant que la réunion sera présidée par le président de l'APF, Amadou Soumahoro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

Plus d'une centaine de parlementaires et de fonctionnaires représentant près de 17 pays de l'espace francophone dont 6 présidents d'Assemblées (Belgique, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, Québec et Sénégal) sont attendus à cette occasion.

La rencontre de Dakar a pour thème central "l'enregistrement des enfants à l'état civil", selon le communiqué, relevant que c'est "une question d'actualité qui touche beaucoup de pays de l'espace francophone".

La même source rappelle que l'APF "a pour objectifs de représenter, auprès des instances de la Francophonie, les intérêts et les aspirations des peuples de l'espace francophone, de favoriser coopération, de promouvoir la démocratie, l'Etat de droit et les droits de la personne, plus particulièrement au sein de la communauté francophone, de faire connaître et de promouvoir le rôle international des parlementaires, entre autres".

Le Bureau de l'APF se réunit au moins deux fois par an, selon le communiqué, indiquant que sa réunion d'été précède de quelques jours la session de l'Assemblée plénière.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.