Ile Maurice: Sherrygate - Kailesh Persand, interrogé pour la troisième fois, devra revenir aux Casernes

Cinq heures et demie. C'est le temps qu'a duré l'interrogatoire de Kailesh Persand, ce lundi 27 janvier, dans les locaux du Central Criminal Investigation Department (CCID), aux Casernes centrales. Il était interrogé dans l'affaire Sherrygate. C'est la troisième fois que ce Rosehillien est convoqué pour donner des explications. Celles-ci se sont déroulées en présence de son homme de loi, Me Yash Bhadain.

Cette affaire a éclaté après que Sherry Singh, Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, a porté plainte à la Cybercrime Unit du CCID, le 1er décembre 2019, contre la diffusion d'une vidéo qu'il considère hautement diffamatoire et mensongère.La première fois que Kailesh Persand a été convoqué, c'était le 17 janvier dernier. Son interrogatoire s'était déroulé «under warning», pendant presque quatre heures. Le même jour, les enquêteurs avaient perquisitionné sa maison et saisi des accessoires informatiques pour les besoins de l'enquête.

Retour aux Casernes encore

Vendredi 24 janvier, Kailesh Persand était une nouvelle fois dans les locaux du CCID pour la poursuite de son interrogatoire. Il avait été confronté à certains éléments d'informations en possession des enquêteurs du CCID.Kailesh Persand avait fait des révélations dans le cadre du scandale Sherrygate, une enquête exclusive réalisée l'an dernier par Top TV.L'enquête dans cette affaire est placée sous la supervision de l'assistant commissaire de police, Premanand Budhoo, le patron du CCID.Il est prévu que Kailesh Persand retourne de nouveau au CCID pour la suite de son interrogatoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.