Cameroun: Electrification rurale à l'Est - 25 milliards pour 150 villages

Le projet dont les contrats ont été signés jeudi dernier va permettre de booster les activités économiques de la région.

D' ici quelques mois, 150 villages de la région de l'Est sortiront du noir. En effet, grâce à la signature, jeudi dernier, de trois contrats de partenariat entre le directeur général d'Electricity Development Corporation (EDC), Théodore Nsangou et les représentants des deux entreprises adjudicataires du projet, Fabrilec SA et Steg International Services, ces zones seront bientôt connectées au réseau électrique.

D'un coût de plus de 25 milliards de F, le projet d'électrification de 150 villages de l'Est va permettre de booster les activités économiques et partant, d'améliorer les conditions de vie des populations grâce à l'énergie qui sera produite par l'usine de pied de Lom Pangar, en cours de construction. Le projet est subdivisé en trois marchés. Le premier qui est exécuté par l'entreprise marocaine Fabrilec SA, porte sur la conception, la fourniture, le montage et la mise en service des réseaux moyenne et basse tension des axes BertouaDeng Deng, Bertoua-Yangamo et Bélabo-Goyoum en deux lot : lot 1 (Bertoua-Deng Deng, 18 mois). Et le lot 2 (Bertoua-Yangamo et Bélabo-Goyou, 20 mois). Le troisième marché qui sera à la charge de l'entreprise tunisienne Steg International Services va également consister aux mêmes travaux que les deux premiers pour un délai de 19 mois sur les axes Abong - Mbang - Lomié et Abong Mbang - Messamena. Prochaine étape, la signature du contrat pour les travaux de la ligne Haute tension entre Bertoua et Abong-Mbang /Bertoua et Batouri y compris les postes de transformation d'Abong-Mbang et de Batouri.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.