Tunisie: Les consultations sur le document de référence du programme gouvernemental débuteront mardi (Elyes Fakhakh)

Tunis — Le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh, a annoncé lundi soir que les réunions des commissions conjointes entre les partis concernés par les concertations sur le document de référence du programme gouvernemental commenceront mardi matin au Palais Dhiafa à Carthage.

Dans un post publié sur sa page Facebook officielle, Fakhfakh a précisé que les consultations se dérouleront en deux sessions, matin et soir, dont l'ordre du jour sera consacré à délibérer sur les conceptions communes du soutien politique au gouvernement sur la base de principes généraux, en plus des priorités de l'étape, des modalités de participation et de la structure du gouvernement.

Fakfakh a également indiqué que des correspondances avaient été adressées aux partis impliquées dans les consultations, avaient reçu le document de référence qui avait été rédigé comme base préliminaire de discussion, pour émettre leurs avis à son sujet et d'enrichir son contenu.

Le chef de gouvernement désigné a tenu ces derniers jours des réunions avec des représentants d'un certain nombre de partis et blocs politiques et des représentants d'organisations et d'organisations nationales, ainsi qu'avec un certain nombre de personnalités nationales et d'acteurs de la scène culturelle et civile.

Elyes Fakhfakh a déclaré vendredi qu'il travaillerait le plus rapidement possible pour former un gouvernement politique compact et cohérent, afin d'assurere la plus grande efficacité, comprenant des compétences de haut niveau, avec une représentation réelle des femmes et des jeunes, et ayant "conscience de la sensibilité et de la spécificité de l'étape".

Le président de la République avait chargé lundi dernier l'ancien ministre des finances Elyes Fakhfakh (48 ans) de former le prochain gouvernement dans un délai ne dépassant pas un mois, à compter du mardi 21 janvier, rappelle-t-on.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.