Tunisie: La coopération bilatérale et la crise libyenne au centre d'un entretien entre le président de la République et le ministre des Affaires étrangères des Emirats

Tunis — Le président de la République Kais Saied a reçu lundi une invitation à visiter les Émirats arabes unis, qui lui a été transmise par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis, Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, lundi soir au Palais de Carthage.

L'entretien "a porté sur les relations historiques étroites entre les deux pays et sur les moyens de les consolider, en particulier dans les domaines de l'investissement et de la coopération technique", a indiqué la présidence de la République dans un communiqué.

Dans ce contexte, l'accent a été mis sur "l'importance d'accélérer la tenue de la 7e session du Comité mixte tuniso-émirati afin de stimuler les relations bilatérales".

D'un autre côté, l'entretien a abordé un certain nombre de questions d'intérêt commun, dont la crise libyenne, où les deux parties ont souligné "l'importance de la coordination et de la coopération entre les deux pays pour trouver une solution pacifique qui met fin à cette crise et contribue à arrêter l'effusion de sang du peuple libyen", indique-t-on de même source.

A cet égard, les deux parties ont discuté des "modalités de mise en œuvre des résultats de la dernière conférence de Berlin, notamment la nécessité de l'engagement des différentes parties concernées au cessez-le-feu dans le cadre d'une solution politique libyenne".

Le ministre émirati des Affaires étrangères a également effectué lundi une visite de travail en Algérie consacrée à l'avancement de la coopération bilatérale, au cours de laquelle "des visions ont été échangées sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun, en particulier la situation en Libye", selon l'agence de presse algérienne APS.

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.