Congo-Kinshasa: Unikin - Vers un compromis...

Mercredi 22 janvier 2020, après la réunion du comité de gestion de l'Université de Kinshasa, un chronogramme pour la reprise des cours a été, enfin, fixé après un compromis.

Ainsi, les activités académiques devront-elles reprendre, si tout va bien, le 2 mars 2020 sur le campus de l'UNIKIN.

Ce Chronogramme est, en effet, une réponse à la lettre du ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, adressée au recteur de l'Université de Kinshasa en date du 14 janvier dernier avec comme objet : reprise des activités à l'Université de Kinshasa.

Il ressort de la même réunion élargie aux bureaux facultaires que tout étudiant est tenu de se faire identifier en payant la première tranche des frais dans la période allant du 27 janvier au 15 février 2020.

Probablement, après que les étudiants se soient acquittés du paiement de ces frais, c'est alors que les cours devraient reprendre, à partir du 2 mars 2020.

D'où, le comité de gestion rappelle à tous les étudiants que le paiement des frais est une condition "sine qua non", et demande au Ministre de l'enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka Losendjola, d'apprécier la teneur de ces décisions et de lever, par conséquent, la mesure de fermeture de l'Unikin.

Pour rappel, du 6 au 7 janvier 2020, les activités académiques à l'UNIKIN ont été perturbées à la suite de troubles liés notamment, à la manifestation de colère des étudiants contre la hausse des frais académiques ainsi qu'aux violences subséquentes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.