Congo-Kinshasa: Malgré le protocole d'accord signé - Le SYMECO menace d'aller en grève

Après un moratoire de 6 jours accordé au gouvernement central, soit du 20 au 25 janvier 2020, un protocole d'accord a été signé à Bibwa, samedi 25 janvier 2020, entre le gouvernement et les syndicats des médecins. Le Syndicat des Médecins de la République Démocratique (SYMECO) a convoqué un conseil provincial, le même samedi, pour évaluer les résultats des assises de Bibwa.

D'après Dr Taddy Divita, Secrétaire Exécutif provincial du SYMECO de Kinshasa, les discussions se sont achevées, mais il y avait une forte tension dans la corporation des médecins entre les signataires du protocole et les mécontents. Ce protocole d'accord signé par la hiérarchie, a-t-il expliqué, ne rencontre pas les aspirations des médecins. D'où, a-t-il insinué, ils menacent de déclencher la grève, s'il n'y a pas des arrangements au sein du SYMECO cette semaine.

Pour rappel, ces médecins prestant dans les services publics de l'Etat tiennent à tout prix à la mise en application de leur Cahier des charges déposé depuis le 9 octobre 2019 sur la table du Gouvernement de la République par l'entremise du Ministre de la Santé. Ledit cahier des charges, articulé en cinq grands points, met en exergue trois revendications intangibles sur lesquelles reposent leurs aspirations socioprofessionnelles les plus profondes. Il s'agit de la paie de tout médecin non payé, la promotion aux grades, l'admission sous statut des NU et la paie de tout médecin à son grade statutaire ainsi que l'octroi d'un traitement de base spécifique conforme à l'article 26 du Décret 06/130 du 11 octobre 2006 portant statut spécifique des médecins des services publics de l'Etat.

Concernant l'IPR, le Dr Taddy Divita a rappelé que l'impôt est l'ensemble des prestations pécuniaires mises à charge des personnes physiques et morales, en fonction de leurs capacités contributives et sans contrepartie, en vue de la couverture des dépenses publiques et la réalisation d'objectifs économiques et sociaux fixés par la puissance publique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.