Congo-Kinshasa: Des hommes d'affaires égyptiens intéressés à investir dans le domaine de l'énergie

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a présidé ce lundi 27 janvier 2020 une séance de travail avec une forte délégation des hommes d'affaires égyptiens notamment, des capitaines d'industrie du secteur privé et une forte délégation du secteur public, conduite par le Docteur Mohammed Sharket El Makarbi, Ministre de l'Electricité Renouvelable de la République d'Egypte.

Deux membres du Gouvernement congolais ont aussi participé à cette réunion. Il s'agit du Ministre d'Etat des Ressources Hydrauliques et Electricité, Eustache Muhanzi Mubembe et de son vice, Papy Mpungu Lwamba, ainsi que John Nsana Kanyoni, Vice-président de la chambre des mines de la Fédérations des Entreprises du Congo, FEC.

A l'issue des discussions, Mohammed Sharket El Makarbi, Ministre égyptien chargé de l'Electricité renouvelable, a annoncé que l'objet de ces échanges était de réfléchir avec le chef du Gouvernement congolais sur les possibilités d'investissement des entreprises égyptiennes en République Démocratique du Congo, spécialement dans le secteur de l'énergie. Les hommes d'affaires du pays de pharaon sont plus qu'intéressés à investir dans ce domaine, en mettant un accent particulier sur la production, le transport et la commercialisation de l'énergie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.