Congo-Kinshasa: Autopsie

L'UDPS en retraite de 3 jours au Centre catholique Nganda à compter de ce mardi 28 janvier. L'événement pourrait rappeler aux férus des comparaisons celle tenue à Mbuela Lodge (Kongo Central) par les alliés du FCC en novembre dernier, elle-même précédée par les assises de Lubumbashi.

Avec en apothéose, la « restitution » des rencontres à l'Autorité morale retranchée dans les douceurs de sa ferme bunkerisée de Kingakati. Il était temps que l'UDPS se rende à l'évidence que les camarades d'en face avaient une longueur d'avance. D'autant plus que mises à part de petites phrases provocatrices savamment concoctées, les caciques du FCC font à peine mystère de leur projet pour 2023. Il y avait donc urgence. Relever la tête et montrer à ceux qui doutent encore d'où souffle le vent.

Et donc, d'évaluer le bilan de la première année de la présidence Tshisekedi au sein de la coalition FCC-CACH. Il n'est pas évident d'envisager que les organes de l'UDPS poussent Félix Tshisekedi à dénoncer la coalition créée dans la douleur. En revanche, des éclaircissements à propos de 2023 s'inviteront immanquablement. En clair, il s'agira de résoudre une fois pour toutes, l'équation Kamerhe qui, assurément n'a pas vocation -ni l'ambition - à demeurer un éternel Dircab.

Ce sera, par ailleurs, l'occasion de mener une véritable autopsie pour tenter d'aplanir les dissensions internes qui minent les fondements mêmes de l'UDPS, exacerbées par les dissonances dans la compréhension des textes du parti concernant la nomination de Kabuya Augustin au secrétariat de l'UDPS. Les phalanges Jacquemin Shabani et les francs-tireurs menés par Peter Kazadi auront maille à partir avec l'artillerie lourde Kabund-Kabuya, ces derniers recroquevillés sur leur conviction des champions toutes catégories de la légitimité type 10ème Rue.

La retraite de l'UDPS tombe à point nommé alors que les tensions longtemps contenues au sein des diverses tendances, menaçaient de faire imploser un parti qui n'a pas encore réalisé qu'il détient les rênes du pouvoir, et continue à afficher des attitudes de parti d'opposition... radicale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.