Afrique: Coronavirus - La peur monte en Afrique et dans le monde

28 Janvier 2020

Plusieurs pays se mobilisent pour organiser l'évacuation de leurs ressortissants en Chine où se trouve l'épicentre de la maladie. L'Afrique aussi se protège. La Côte d'Ivoire a enregistré un premier cas suspect.

L'angoisse monte à travers le monde face à l'épidémie de pneumonie virale, de nombreux pays prenant des mesures de précaution aux frontières ou déconseillant les voyages en Chine, où le coronavirus a fait un premier mort à Pékin, la capitale.

Pour endiguer l'extension de l'épidémie, la Chine a recommandé ce mardi (28.01.2020) à ses citoyens de reporter leurs projets de voyages non nécessaires à l'étranger. Le Kazakhstan a en tout cas déjà annoncé des restrictions de demande de visa pour les ressortissants chinois. Le pays exigera des certificats médicaux et a arrêté la délivrance de visas électroniques à l'arrivée. Le Kazakhstan a demandé aux autorités chinoises de permettre à 98 de ses citoyens de quitter la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie placée en isolement.

Evacuation

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la France, le Japon et la Corée du Sud, se mobilisent pour organiser l'évacuation de leurs ressortissants de Wuhan. Pour le moment, sur le continent africain, c'est surtout dans les aéroports que la surveillance a été renforcée. Un renforcement du dispositif sanitaire qui a permis de détecter un cas suspect en Côte d'ivoire. Il s'agit d'une femme de 34 ans rentrée de Pékin où elle vit depuis cinq ans.

La patiente a été placée en isolement et subit de nouveaux tests. S'il s'avérait qu'elle est contaminée, il s'agira du premier cas de ce virus mortel en Afrique. Mais Joseph Benié Bi Vroh, directeur de l'Institut national de l'hygiène publique à Abidjan, assure que la Côte d'Ivoire a pris toutes les dispositions pour faire face au coronavirus.

Des mesures sont prises également par le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec près de 200 millions d'habitants, dont un grand nombre voyagent en Chine pour les affaires. L'autorité aéroportuaire nationale, explique qu'une inspection visuelle est pratiquée pour trouver des passagers présentant des symptômes de maladie.

En Allemagne, un cas a été également enregistré et confirmé. Le patient qui vit en Bavière dans le sud du pays a été placé en isolement. Il a été contaminé par un visiteur chinois dans son entreprise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.