Madagascar: Projet TaFiTa - Cours de remédiation pour rehausser le niveau des élèves

Les résultats des évaluations internationales sur la situation de l'éducation et de l'enseignement à Madagascar montrent que plus de 80% des élèves en âge scolaire ne savent ni lire, ni écrire (UNESCO/EFA Global Monitoring Report 2013/14). De plus, seulement 30% des élèves de la classe de 8e sont aptes à donner une réponse exacte à la multiplication 7 X 8, d'après les enquêtes SDI de la Banque mondiale.

Au vu de ce constat, l'agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le ministère de l'Education nationale ont décidé de réagir en mettant en place des cours de remédiation dans les écoles primaires publiques, dans le cadre du projet TaFiTa (Projet d'appui à la gestion participative et décentralisée de l'école). L'objectif est de doubler le temps d'apprentissage en proposant des activités supplémentaires. Il ne s'agit pas seulement de donner des heures supplémentaires aux enfants, mais aussi de leur offrir une manière plus efficace d'apprendre. Pour cela, la JICA et l'ONG Indienne Pratham ont élaboré des livrets d'exercices utilisant la méthode « petits pas », sur la base de la méthode TaRL ou Enseigner au bon niveau.

Méthode efficace. Actuellement, les heures supplémentaires sont destinées à l'apprentissage de la lecture de la langue malgache, mais aussi des mathématiques. Les méthodes utilisées sont très ludiques, de manière à ce que les enfants assimilent rapidement les leçons tout en optimisant la concentration comme lorsqu'ils jouent. Et force est de constater que ces techniques sont efficaces, puisqu'à l'école primaire publique Betsizaraina, 42 élèves sur 89 savent désormais lire, alors qu'ils n'étaient que 27 lors du premier test d'évaluation effectué au début du programme. En ce moment, 98 % des écoles primaires publiques de la région Analamanga appliquent ce programme, et sa mise en place dans les autres régions est en cours. Cependant, le projet TaFiTa phase 1 prendra fin d'ici à deux mois, puisque sa durée est de 4 ans - de juin 2016 en mai 2020. La phase 2 prendra le relais et les cours supplémentaires se poursuivront, ont promis la JICA et le MENETP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.