Cameroun: Transformation du bois camerounais - L'Egypte intéressée

Une délégation de ce pays a été reçue vendredi dernier par le ministre des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo pour parler de la création d'une usine.

Le ministre des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo a reçu vendredi dernier à Yaoundé, le ministre égyptien du secteur des Affaires publiques, Hisham Tawfik et l'ambassadeur de l'Egypte au Cameroun, Medhat Mohamed Kamal Elmeligy. Les deux hommes qui conduisaient une forte délégation ont discuté avec la partie camerounaise sur le projet d'implantation d'une usine de transformation de grumes au Cameroun.

Selon le Minfof, l'Egypte a l'intention d'utiliser les grumes camerounaises afin de les transformer en produits à exporter non seulement en Egypte mais aussi dans d'autres pays. Pour ce deuxième rendezvous, les deux parties ont discuté de divers aspects, notamment des conditions de cette nouvelle coopération. Elles portent sur les aspects fiscaux, domaniaux et fonciers. La disponibilité de la matière était également au centre des débats. Les Egyptiens ont jeté leur dévolu principalement sur l'Okoumé, le Cameroun n'ayant pas cette essence, il a été décidé que des équivalents pourront faire l'affaire. Notamment le Framiret, l'Ahousse et le Faket disponibles en grande quantité dans les forêts camerounaises.

« Donc pas d'inquié- tude sur ce point, l'usine sera suffisamment approvisionnée», a rassuré Jules Doret Ndongo. Pour Hisham Tawfik, le Cameroun possède un potentiel riche dans ce domaine, des ressources que l'Egypte recherche. Il a expliqué que le projet consiste en la création d'une industrie pour la transformation de quatre types de ressources. Le ministre égyptien a également dit sa satisfaction quant aux informations reçues lors de cette rencontre. Il a indiqué que l'étude de faisabilité pour la mise en place de cette industrie sera lancée incessamment. Une nouvelle rencontre est prévue entre les deux parties pour discuter d'autres détails, notamment les incitations sur l'investissement privé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.