Bénin: Le pays va célébrer le Black History Month, du 1er au 29 février

Dakar — Le Bénin compte commémorer pour la première fois le Mois de l'histoire des Noirs (Black History Month), du 1er au 29 février prochains, une manifestation institutionnalisée aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, en vue de célébrer les Africains, les descendants d'Africains et la diaspora africaine.

La manifestation se déroulera à Abomey Calavi, ville située à une vingtaine de kilomètres au nord de Cotonou, la capitale économique du Bénin, ont annoncé les organisateurs cités par Chine nouvelle.

Sur le thème "Apport du continent africain et des Afro-descendants dans l'économie mondiale", cette commémoration du Mois de l'histoire des Noirs vise également à susciter des échanges fructueux et constructifs, mais aussi à mettre en perspective le développement du continent africain.

"En se serrant les coudes, Africains et Afro-descendants pourraient, dans une synergie d'action, lier un partenariat durable au bonheur de tous", a estimé Charles Dossou Ligan, responsable béninois de cet événement.

Selon lui, cette fête de l'histoire des peuples et des cultures autochtones d'essence africaine, marque le début d'une nouvelle ère pour le ressourcement des descendants d'Africains, et leur retour aux origines en vue d'un dialogue franc et productif pouvant aboutir à des perspectives d'intégration ou de collaboration structurées.

La coordonnatrice générale du "Black History Month Africa", Mélina Seymour, considère que la célébration du Mois de l'histoire des Noirs, officialisé aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, est appelée à l'être également dans tous les pays d'Afrique.

"Le moment nous semble propice pour que chaque fille et chaque fils de l'Afrique vivent pleinement et sereinement leur africanité, cet héritage bafoué, laissé en friche, voire ignoré. Je considère pour ma part que l'heure est à la construction, et à la cicatrisation de nos blessures par nos propres anticorps", a-t-elle fait observer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.