Ile Maurice: Tranquebar - Il incendie la maison de sa victime après un cambriolage raté

Il a été coffre dans la soirée de lundi 27 janvier dernier. Jagdishwar Kitnarain un habitant de Tranquebar âgé de 34 ans a été arrête lors d'une opération menée par les sergents Ratinapoulle, Changia et Ramjaun de la Criminal Investigation Division de Port -Louis sud et le limier Jeeavoo de l'Anti Robbery Squad Port-Louis Sud sous la houlette de l'Assistant Surintendant de Police Dussoye.

Il est soupçonné d'être entré par effraction chez un habitant de sa localité et d'avoir tenté de voler de l'argent.

La victime, qui est âgee de 65, ans avait porté plainte au poste de police Pope Hennessy un peu plus tôt le même jour. Le sexagénaire avait expliqué aux enquêteurs que le feu avait éclaté dans sa maison.

Les officiers du Scene of Crime Office (SOCO) mandés sur les lieux ont procédé à un examen et ont constaté que l'incendie était d'ordre criminel. Suite à des informations recueillies sur le terrain, les limiers de la CID de Port-Louis Sud devait interpeller Jagdishwar Kitnarain à Pointe aux Sables. Lors de son interrogatoire ce dernier est passé aux aveux. Il a expliqué avoir incendié la maison afin de ne laisser aucune preuve de sa tentative de cambriolage. Il a expliqué avoir déserté Tranquebar pour se cacher après le délit. «Mo fine fer ene erreur mone sauvé. Mo ti ale rode kass pu kokin kot sa dimoune la. Mone devide partout mo pane gagne nanier. Mone gagne laraz lerla mone met difé» a-t-il expliqué aux enquêteurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.