Sénégal: Gouvernance des industries extractives - Niamey, à l'ecole de Dakar

28 Janvier 2020

C'est parti depuis hier, lundi 27 janvier pour trois jours d'échange entre le Comité national Itie du Niger et son homologue du Sénégal. Cette rencontre réunit des techniciens et des experts pour un partage autour de la gouvernance des ressources naturelles.

La présidente du Comité national de l'Itie du Sénégal, Awa Mary Coll Seck revient sur l'importance de cette visite : « Nous avons le plaisir de recevoir le comité national du Niger qui revient à l'Itie et qui fait une tournée pour essayer de rencontrer des pays et ils ont choisi le Sénégal qui est un pays frère, mais également étant considéré comme pays qui a fait des progrès satisfaisants au niveau de la validation qui s'est déroulée, en 2018. Nous pensons qu'un échange fructueux, va pouvoir se faire...

C'est un partage qui va se faire et qui aura comme objectif de parler de la gouvernance. Nous allons expliquer la démarche de l'Itie au niveau du Sénégal avec un président qui est un haut fonctionnaire... et un Comité national qui voit la représentation du gouvernement avec les différents ministères qui sont présents et bien représentés ».

S'inscrivant dans la même dynamique, le directeur de cabinet du Premier ministre nigérien dira : « Ce voyage d'études au Sénégal s'inscrit dans le cadre de la préparation du processus de mise en œuvre de notre comité national pour une réintégration réussie à l'Itie ».

Et Hamadou Adamou Souley de poursuivre : « Le choix porté sur le Sénégal s'explique par le fait qu'en matière de gestion des ressources minières, Dakar fait office de bon élève, selon l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives, à travers notamment ses résultats satisfaisants obtenus lors du rapport ITIE de 2019 ».

Hamadou Adamou Souley conclura en observant que c'est pourquoi le comité national Itie du Niger, « convaincu que le Sénégal jouit d'une forte expérience » dans ce domaine, est « venu échanger avec les parties prenantes sénégalaises pour s'inspirer de son modèle et bénéficier de son expertise ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.