Maroc: Instructions Royales pour le rapatriement des Marocains se trouvant à Wuhan

En vue de les soustraire à la menace du Coronavirus, une centaine de nos ressortissants promis à un retour dans les meilleures conditions. Sollicitude Royale à l'égard des ressortissants marocains se trouvant à Wuhan, ville chinoise mise en quarantaine à cause du coronavirus. Sa Majesté le Roi a, en effet, donné ses instructions pour leur rapatriement dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais.

Le communiqué du cabinet Royal qui fait état de l'initiative de S.M le Roi est ainsi libellé :

«Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé, aujourd'hui au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la situation des citoyens marocains se trouvant dans la province chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités chinoises à cause du coronavirus.Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, a donné Ses Très Hautes Instructions pour le rapatriement de la centaine de ressortissants marocains, essentiellement des étudiants, se trouvant actuellement dans cette province.Le Souverain a également ordonné que les mesures nécessaires soient prises au niveau des moyens de transport aérien, des aéroports appropriés et des infrastructures sanitaires d'accueil spécifiques.

S.M le Roi a aussi ordonné au Chef du gouvernement et aux différents responsables présents, chacun dans son domaine de compétence, d'assurer le suivi et la coordination adéquats.Cette séance de travail s'est déroulée en présence du Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, du Conseiller de S.M le Roi, M. Fouad Ali El Himma, du ministre de l'Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'Etranger, M. Nasser Bourita, du ministre de la Santé, M.Khalid Ait Taleb et du Général de Corps d'Armée Mohamed Haramou, Commandant la Gendarmerie Royale».

«La ville de Wuhan compte de nombreux étudiants étrangers notamment d'Afrique dont des Marocains bénéficiant de bourses d'études», nous a indiqué Mohamed El Wardi, un Marocain résidant en Chine. En effet, l'université de cette ville compte actuellement plus de 2.000 étudiants étrangers et fait partie des 10 meilleures universités de Chine qui est devenue, selon le ministère de l'Education chinois, la plus grande destination d'Asie et la troisième du monde pour les étudiants souhaitant poursuivre leurs études à l'étranger, avec environ 492.000 étudiants venus de divers pays.

La bourse mise à la disposition des étudiants étrangers poursuivant leurs études de baccalauréat ou de maîtrise offre une couverture complète des frais de scolarité, d'hébergement et d'assurance médicale complète en plus de l'allocation de subsistance. «A part ces bourses, ces étudiants ne disposent pas de grands moyens pour survivre. Notamment ceux issus de familles modestes. En effet, la vie est devenue plus chère dans la ville de Wuhan après l'apparition du virus. A titre d'exemple, un masque facial coûte aujourd'hui 600 Yan (1.000 DH) alors qu'auparavant, son prix ne dépassait pas les 5 Yan. Ceci d'autant plus que ces étudiants ne peuvent pas sortir de la ville puisqu'ils n'en ont pas les moyens, à l'inverse des commerçants marocains qui peuvent partir vers les pays limitrophes de la Chine», nous a-t-il précisé. En fait, pour sortir de la ville mise en quarantaine il y a quelques jours, ces étudiants marocains doivent disposer d'une voiture. Même les taxis ou les Didi (l'Uber chinois) sont difficiles à trouver dans cette période de célébration du nouvel an.

A ce propos, Mohammed El Wardi nous a expliqué que la célébration de cette journée a tout chamboulé du fait de la mobilité massive de la population chinoise. Notre source décrit même une «migration urbaine massive». «Tout le monde veut sortir de chez lui et aller ailleurs célébrer avec sa famille ou ses proches la fête du nouvel an considérée comme l'événement le plus important de l'année. Imaginez donc plus de 500 millions d'individus qui partent en même temps et qui doivent utiliser des transports publics, des avions et des trains. Aujourd'hui, il est uniquement possible de quitter la ville en voiture, avec des check-points de police pour mesurer la température de tous les passagers. Pourtant, dans d'autres villes, on se déplace facilement à condition de respecter les contrôles de température et de désinfection établis dans de nombreux lieux accueillant un grand public tels que les gares ou le métro», nous a-t-il précisé.

Concernant la situation sur place, Mohammed El Wardi assure que, vue de la Chine, elle ne semble pas si grave. Mieux, il avance qu'il y a exagération dans l'analyse de la situation. «On a assisté à des rumeurs et des fake news qui circulent sur les réseaux sociaux. Ces derniers jours, plusieurs vidéos non datées et s'appartenant à d'autres contextes ont fait leur réapparition sur Internet. Pourtant, la population chinoise ne semble pas céder à la panique», nous a-t-il indiqué. Et de conclure : «Jusqu'à aujourd'hui, aucun cas de coronavirus n'a été enregistré parmi les Marocains. Il y a uniquement des cas de grippe puisqu'il fait très froid ces jours-ci (entre -6°C et -10° C)».

Le MAE de Chine met à la disposition des Marocains résidant à Hubei deux numéros vertsLe ministère chinois des Affaires étrangères a mis à la disposition des Marocains résidant dans la province de Hubei, deux numéros verts pour solliciter assistance, notamment en ce qui concerne la distribution de nourriture, d'eau et des médicamentes, a annoncé, lundi, l'ambassade du Maroc à Pékin.Il s'agit des numéros 02787122256 / 02787811173, joignables 24h24, a indiqué un communiqué de l'ambassade, dont copie est parvenue à la MAP.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a informé l'ambassade du Royaume de cette mesure lors d'une réunion tenue avec des ambassades et des organisations internationales accréditées à Pékin pour faire le point sur l'épidémie de coronavirus qui frappe certaines régions du pays, a ajouté le communiqué.Les universités de la ville de Wuhan ont également commencé la distribution gratuite de nourriture et d'eau au profit des étudiants, y compris ceux de nationalités étrangères résidant dans les campus universitaires, a noté le communiqué.

Lors de cette réunion, ajoute la même source, les autorités chinoises ont déclaré que la lutte contre l'épidémie de coronavirus est la première priorité du gouvernement chinois et que toutes les mesures ont été prises pour éradiquer le virus et stopper sa propagation.Le gouvernement de la République Populaire de Chine avait indiqué, dimanche, que "suite à l'apparition du coronavirus, tout sera mis en œuvre pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être des ressortissants marocains résidant en Chine, notamment dans la ville de Wuhan et dans la province de Hubei", a indiqué, dimanche, l'ambassade dans un précédent communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.