Sénégal: Pose de la première pierre du Stade olympique - Les fédérations mobilisées derrière le ministère des Sports

28 Janvier 2020

La pose de la première pierre du Stade olympique prévue le 20 février prochain a sonné la mobilisation des fédérations nationales et du mouvement associatif. Hier, réunis autour du Ministre des Sports, Matar Bâ, les fédérations et groupements ont été sensibilisés dans la perspective de cet événement.

Le 20 février 2020 sera une date marquée d'une pierre blanche dans l'histoire du sport sénégalais. C'est à cette date que le Chef de l'État, Macky Sall, procédera à la pose de la première pierre du nouveau Stade olympique qui sera érigé sur le site de Diamniadio. Un moment important dans la vie du sport sénégalais, mais aussi de la jeunesse sénégalaise qui trouvera ainsi un lieu multifonctionnel pour diverses disciplines sportives.

En prélude à cet évènement, le ministère des Sports a recueilli les avis des présidents de fédération. L'objectif, c'est de mobiliser le maximum de personnes à la cérémonie du 20 février à Diamniadio.

Ces responsables ont pris l'engagement de faire de l'événement un succès à la dimension du projet. Mais, au-delà de cette mobilisation, le souci des fédéraux, c'est d'éviter les impairs notés lors de l'inauguration de Dakar Arena (difficultés d'accès surtout). Il s'agit de pousser la jeunesse à s'approprier cette fête, de lui permettre de sentir que ce projet lui appartient.

Comme l'a souligné le président de la Fédération sénégalaise de tennis, Issa Mboup, qui représentait le Cnoss, il s'agit d'une mobilisation sportive et la jeunesse doit être au cœur de l'événement. « On sera à l'heure et en nombre », a-t-il assuré. Les fédérations, les écoles de sports, les centres de formation, les clubs d'arts martiaux, le mouvement « Navetanes » doivent pouvoir jouer leur partition aux côtés du 12e Gaïndé et le comité Allez Casa qui s'occuperont du volet animation.

Le ministre des Sports qui présidait cette rencontre s'est félicité de l'engagement des fédéraux, de l'Association nationale de la presse sportive (Anps) et le mouvement « Navetanes » pour réussir le pari de la mobilisation. Matar Bâ a rappelé que le Président Macky Sall a décidé d'investir pour la jeunesse de son pays et de créer des infrastructures qui serviront aux générations futures. « C'est un bijou pour le monde du sport. Chaque fédération doit mener une réflexion en interne et nous dire ce qu'elle entend faire le jour de la cérémonie de pose de première pierre. C'est une nouvelle dynamique dans la marche du sport sénégalais », a déclaré Matar Bâ. Jeudi prochain, une autre réunion se tiendra entre le ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif sénégalais dans le cadre de la préparation de la cérémonie du 20 février.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.