Mali: Grincement de dents au report d'une Assemblée générale

Sur recommandation de la FIFA, la Femafoot (Fédération malienne de football) a reporté son assemblée générale extraordinaire initialement prévue le 26 janvier. De quoi faire murumurer des clubs.

Les membres du Collectif des ligues et clubs majoritaires (CLCM) en conférence de presse dénoncent des irrégularités. « Les dispositions de l'article 45 stipulent que toute assemblée générale élective, qu'elle soit ordinaire ou extraordinaire, doit respecter un certain nombre de délais. La convocation doit être notifiée 90 jours avant à tous les membres de la fédération. Malheureusement, le comité exécutif a préparé l'assemblée générale extraordinaire en moins d'un mois. C'est une violation grave des textes« , estime Abba Mahamane.

Il s'agissait lors de cette Assemblée générale extraordinaire d'élire les commissions indépendantes de la Femafoot. Toutefois, un souci de quorum se pose. « Pour lever tout équivoque par rapport au quorum, nous sommes d'avis qu'il serait judicieux d'attendre la fin des championnats D1 et D2, ce qui permettra de clarifier la légalité et la légitimité des clubs devant participer à la prochaine assemblée générale« , lit-on dans un courrier de Veron Mosengo-Omba, directeur de la Division des Associations membres de la FIFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.